Les Merveilleux Vaisseaux – Introduction

Généralités sur les MERVEILLEUX VAISSEAUX

INTRODUCTION

En Médecine Chinoise, le concept de Qi 气 est primordial. Cette énergie, ou ce souffle, circule dans le corps en suivant des trajets dédiés, appelés les Méridiens. Les méridiens forment un réseau global interagissant les uns avec les autres, et avec des fonctions principales. L’ensemble de ce réseau est traditionnellement décrit ainsi :

  • les 12 méridiens liés aux Zang Fu, dits « principaux »,
  • les méridiens “Luo” (qui permettent le passage des méridiens Yin aux méridiens Yang associés au sein d’un pôle, et vice-versa), du point Luo de l’organe au point Yuan (source) du viscère.
  • les méridiens “Bie” (ou divergeants) : partant des méridiens Yin, ils se rechargent dans l’organe Zang, et se réunissent au méridien Yang associé,
  • les méridiens “Tendino Musculaires” (Tsin Kan),
  • les “Luo Mai”, véritable ensemble de petits méridiens qui s’occupent des zones superficielle (peau…).

Tout cet ensemble forme un réseau lié aux 5 Eléments.

Parallèlement à ce réseau, il existe un ensemble de Méridiens dits « extraordinaires », les Qi Jing Ba Mai, qui ne dépendent pas directement de ce modèle, mais servent de « réservoirs » aux méridiens classiques sus-cités. On verra qu’ils sont très utiles dans les cas de pathologies complexes et chroniques ; certains praticiens les utilisent d’ailleurs dans leur pratique quasi-quotidiennement

ORIGINE du TERME QI « Extraordinaire » : Traductions

Les 8 “Merveilleux Vaisseaux” se nomment en chinois « Qi Jing Ba Mai » 奇经八脉, littéralement les “8 méridiens extraordinaires”.

D’après Elisabeth Rochat de la Vallée, le caractère Qi 奇 représente un Homme qui a la bouche bée d’admiration «口» et tombe à la renverse, le tout surmonté par le caractère Da  大 qui signifie « grand » ; d’où la signification de “merveilleux”, ou “extraordinaire”.

C’est le même terme qui est utilisé pour parler des :

  • Points extraordinaires (ou “hors méridiens”)
  • Les 6 Entrailles extraordinaires (Cerveau, VB, moelles…)

On utilise le mot « extraordinaire » au sens propre du terme : extra-ordinaire, c’est-à-dire pas ordinaire.

Propriétés

Ils ne sont pas ordinaires, car ils ne répondent pas aux mêmes règles, ni aux mêmes lois que les autres méridiens. Ainsi :

  • Ils ne sont pas liés à des organes,
  • Ils ne sont pas liés à un élément pathogène Xie Qi (ex.: rate et humidité),
  • Ils ne sont pas liés à une circulation horaire énergétique.

Et ils sont souvent décrits comme des réservoirs qui peuvent pallier aux déficiences de Qi dans les méridiens, ou stocker des surplus. Donc ils peuvent être utilisés pour

  • les grandes régulations du corps,
  • les cas de problèmes chroniques +++

 

Bibliographie
  • Auteroche B, « Atlas d’AcupunctureChinoise – I : Topographie des Méridiens », éditions Maloine
  • Johnson Jerry Alan : « Traité de Qi Gong Médical », 4 volumes, éditions Chariot d’Or
  • Kespi Jean-Marc : « Méridiens extraordinaires et les trois Yin et trois Yang » , Revue Française d’Acupuncture, Avril-Mai-Juin 2017
  • Lao Zi. « Dao De Jing », éditions You Feng
  • Macciocia Giovanni , « Les principes fondamentaux de la Médecine Chinoise », Editions Elsevier
  • Rochat de la Vallée Elisabeth ,« Les 101 notions-clés de la médecine chinoise
  • Teh-Fu Tan Richard, « Dr Tan’s strategy of Twelve Magical Points »,  Editions Paperback
  • Wang JuYi, Robertson Jason D.,« Applied Channel Theory In Chinese Medecine »,  Eastland Press.
A propos de l'auteur
Jean-Laurent Barbier
Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace (Toulouse, France). Acupuncteur de l'Institut Shao Yang à Lausanne (Suisse). Ostéopathe de l'Ecole de Lausanne-Belmont.