Brunella vulgaris

 

alt

BRUNELLA VULGARIS ou PRUNELLA VULGARIS 

Labiée bisannuelle ou vivace, à feuilles opposées, pétiolées, ovales, dont la partie supérieure entoure l’épi floral, 10 à 50 cm. Fleurs bleu-violettes, assez petites, en forme de calice à deux lèvres. La  

NOM FRANCAIS : Brunelle, Petite consoude (Ang.: Self-heal / All.: Kleine brunelle)

PRINCIPES ACTIFS : amer, tanins (50%), saponines, résines, rutine, glucosides

INDICATION traditionnelle : astringent (diarrhée, dysenterie, hémorroïdes) et vulnéraire.

PSYCHE (B. Vial) : « Grande désespérance intellectuelle » ?

ELIXIR FLORAL de BRUNELLE (lab. Deva) – Brunella vulgaris  … la confiance en soi.  “Elixir Floral d’acceptation et de motivation intérieure : pas d’ancrage, tu ne peux plus rêver ta vie. Il responsabilise le patient hypochondriaque, trop dépendant des autres ou confronté à une maladie grave”.

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) effets biologiques proches de Ballota foetida (na), plante de l’insomnie, désormais difficile à trouver … on ne sait pas pourquoi ?!

  • Baisse les tests : Euglobulines Alpha (feu) / Cuprum / Albumines
  • Augmente les tests : Germanium / Mercurius / Euglobulines Bêta (stagnation – chaleur)

 

MTC : XIA KU CAO … Xia Ku Cao pousse à l’arrivée de l’hiver et se flétrit à l’arrivée de l’été, d’où son nom signifiant littéralement plante fanée en fin d’année en été.

  1. Amère : évacue la “chaleur au sang”
  2. Piquante : évacue vers l’extérieur, mobilise
  3. Froide. Elimine les stagnations nodulaires de la peau (lymphoïdes) et la chaleur : anti-hypertensive (HTA de type Foie), “feu du Foie” (conjonctivite, vertiges, crises de folie …), cicatrisante.

Il pénètre dans le méridien du foie. Le froid et l’amer évacuent la chaleur. Le piquant disperse les stagnations

Elle a donc pour propriété de rafraîchir le feu du foie et de disperser les stagnations humidité : prurit

Elle tonifie le sang du foie + modère le feu du foie, élimine la chaleur interne.

C’est un médicament important pour traiter les accumulations de mucosités / Feu (stade de précancérose ?) due à la chaleur du foie (Tsue Yin).

Elle traite le goitre, et les blocages dus à l’humidité. Actuellement il est avec de bons résultats dans le traitement de l’hypertension provoqué par la chaleur du foie (different de cause rein = Caltha ou cause Rate = Olea)

Il est utilisé souvent dans la composition de prescription destiné à traiter les yeux qui brûlent, les douleurs nocturnes du globe oculaire.

C’est par exemple une substance médicamenteuse importantee en Chine pour soigner le lymphosarcome

NB. c’était un des constituants du complexe Poconéol n°76

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.