Caractéristiques des Merveilleux Vaisseaux

Caractéristiques générales

Rappelons ici les caractéristiques principales des merveilleux vaisseaux :

  • Le “Du Mai” et le “Ren Mai” ont leurs propres points. Les autres empruntent les points aux méridiens classiques
  • Ils ne sont pas liés à des Zang Fu (organe-entraille)
  • Pas de relation Biao Li (interne-externe)
  • Pas d’horaires
    • Sauf calcul “horaires de la Tortue Magique”.

Ils servent aux :

  • grandes régulations Yin – Yang
  • de réservoirs pour les autres méridiens.

Ils appartiennent à un système différent de celui des 5 Eléments, directement lié au taoisme, ainsi qu’on le verra en parlant de leur lien avec les trigrammes ou encore des 8 aiguilles de la Tortue Magique.

Alan Johnson résume ainsi les fonctions des huits Merveilleux Vaisseaux :

    • Ils servent de réservoirs de Qi et fait circuler le Jing Qi
    • Ils établissent le lien entre le Jing Qi et le Wei Qi
    • Ils régulent les cycles de la vie du corps
    • Ils intègrent les 5 (+1) organes
    • Ils intègrent les “4 mers du corps” (réservoirs) :
      • La Mer des moelles (DM16 et DM20)
      • La Mer du Qi (RM17)
      • La Mer de la Nourriture (E30), point du Chrong Mai
      • La Mer du Sang (Rte10 “fait circuler le sang”, E37-E39, V11).

Grandes Régulations Yin-Yang

Les Merveilleux Vaisseaux ne sont, on l’a vu, pas liés à un élément en particulier, ni au système des Zang Fu. La raison en est simple : ils régissent l’équilibre Yin-Yang du corps entier. Ils permettent en quelque sorte au Yin et au Yang (ainsi donc qu’au Yin Qi et au Yang Qi, au Qi et au Sang….) de respecter les règles du Tai Ji (remettre le schéma), dans son ensemble.

Le symbole du Tai Ji

 

Pour schématiser, par rapport au Tai Ji, les merveilleux vaisseaux pourront permettre :

  • Un bon équilibre dans les « quantités » de Yin et de Yang disponibles au sein du Tai Ji
  • Une bonne intercorrélation (rappel les Yin et Yang sont intercorrélés, cf le cours sur le Yin et le Yang)
  • Une bonne alternance (cf le cours sur le Yin et le Yang)

 

On peut donc parfaitement les utiliser si on a un diagnostic sur le modèle des 8 méthodes (Biao-Li ; Chaud-Froid ; Vide-Excès ; Yin-Yang). On remarquera au passage la récurrence du nombre 8 ici (8 méthodes, et 8 méridiens extraordinaires).

Ainsi :

  • Le Du Mai, « père de tous les Yang » est en lien avec le Yang Originel, et contrôle tous les Yang du corps. On pourra l’utiliser en cas de syndrome Yang.
  • Le Ren Mai, « mère de tous les Yin » est en lien avec le Yin Originel, et contrôle tous les Yin du corps. On pourra l’utiliser en cas de syndrome Yin.
  • Les Yin Qiao et Yang Qiao règlent l’alternance et l’équilibre du Yin et du Yang dans le corps. Ainsi par exemple leurs points-clés Rn6 et V62 peuvent être utilisés pour traiter les problèmes de sommeil (équilibre Yin Yang Sommeil-Réveil)
  • Les Yin Wei et Yang Wei veillent à ce que les méridiens Yin et Yang restent en cohésion les uns avec les autres ; ils maintiennent tous ces méridiens en une unité…le corps.
  • Une fois ces forces Yin et Yang réparties dans le corps, suivant des règles de cohésion dans l’espace et le temps, 2 méridiens en géreront les énergies qui y circuleront :
    • Le Dai Mai (ceinture) contrôlera l’expansion du Qi (versant Yang),
    • Le Chong Mai (verticalité) sera lié à l’expansion du Sang (versant Yin).

 

 

Liens entre les Merveilleux Vaisseaux

Réservoirs des autres méridiens

Au vu de cette description, on comprend pourquoi ils sont considérés comme les réservoirs des autres méridiens :

  • le Ren Mai (Vaisseau Conception), contient tout le réservoir de Yin Qi ; le Du Mai (Vaisseau Gouverneur), contient tout le réservoir de Yang Qi.
  • Le Dai Mai (ceinture) porte en lui tout mouvement du Qi.
  • Le Chong Mai permet tout mouvement du Sang, bien au-delà des méridiens « classiques ».
  • Les Qiao permettent le mouvement de ces Yin Qi et Yang Qi (force Yang dynamique).
  • Les Wei maintiennent en cohésion ces Yin Qi et Yang Qi (force Yin statique).

Certaines écoles expliquent par l’embryologie chinoise ce rôle de réservoir. L’œuf fécondé dès la troisième semaine voit apparaître le Du Mai (partie dorsale de l’embryon) et le Ren Mai (partie ventrale), à partir desquels se développeront les autres méridiens Yin et Yang.

Cette prééminence embryologique permet aussi d’expliquer pourquoi les MV sont en lien avec le Yuan Qi : apparus très tôt, ils véhiculent les fonctions et les caractéristiques du Qi originel, inné, qui permet le développement de l’embryon tout d’abord, puis appose son empreinte à tous les mouvements du corps humain par la suite. Les Vaisseaux dits «Classiques» gérant alors « l’acquis » au jour le jour.

C’est pour cette raison que les Merveilleux Vaisseaux sont utilisés pour les pathologies chroniques :

  • de par leur aspect global, ils agissent en rééquilibrant le Yin Qi et le Yang Qi du corps, lorsque celui-ci n’arrive plus à s’adapter avec les méridiens classiques,
  • ils servent de force d’appoint lorsqu’il faut tonifier le Zheng Qi d’un méridien,
  • ils permettent au patient de “revenir à soi”, de par leur lien ténu avec le Yuan Qi du patient.
  • Une situation chronique peut être due à des agents pathogènes Xie Qi qui ont pu pénétrer les merveilleux vaisseaux : c’est une situation où les agents pathogènes ont atteint les réservoirs (pensez à un réservoir contaminé). Il faut alors le nettoyer pour que les canaux qui en dépendent puissent être assainis.
A propos de l'auteur
Jean-Laurent Barbier
Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace (Toulouse, France). Acupuncteur de l'Institut Shao Yang à Lausanne (Suisse). Ostéopathe de l'Ecole de Lausanne-Belmont.