Pharmacopée

La section Pharmacie de notre “formation académique” fait le point des thérapeutiques chimiques (une trentaine de classes thérapeutiques) comme physiologiques (vitamines, sels, gaz, complexes…) proposées dans l’Hôpital Virtuel. Nous y développons en outre l’intérêt et les inconvénients des différents vaccins disponibles.

L’activité pharmacologique des médicaments

Principes de l’activité pharmacologique des médicaments “La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n’est en bonne santé.” Aldous Huxley Les médicaments allopathiques sont des molécules simples, agissant sur des chimismes connus : produits à l’action assez ciblée (spectre étroit des « principes actifs »). Il n’existe pas par exemple de remèdes « du foie » ! Les remèdes biologiques au contraire sont… En savoir plus

Médicaments du sang

Les médicaments qui agissent sur la coagulation du sang Les antiagrégants plaquettaires : l’aspirine (par inhibition du TXA2), le Clopidogrel, le dipyrimadole, l’abciximab (AC monoclonal) … L’héparine de bas poids moléculaire. Seulement en injectable (sinon dégradée par le foie !) Les Anti-vitamine K (attention aux hémorragies internes) qui agit à un stade tardif, ex. Sintron Les Thrombolitiques : pour faire fondre… En savoir plus

Les anti-inflammatoires, antalgiques, antipyrétiques

Les anti-inflammatoires, antalgiques, antipyrétiques Ils bloquent l’inflammation au niveau des prostaglandines inhibant les COX Aspirine et Indométhacine (dérivé de l’aspirine = Indocid), gastrotoxiques Paracétamol (attention au risque d’hypothermie chez l’enfant – jamais plus de 4 gr./jour) Les Stéroïdes (ex: cortisone), si inflammation chronique (MAI par exemple) … voir ci-dessous Les Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), efficaces seulement en phase aiguë : dérivés… En savoir plus

Les remèdes endocriniens

Les médicaments de la thyroïde Opothérapie : Lévothyrox (T4) ou L-Thyroxine (T3) sont largement prescrits en doses quotidiennes pour « mettre la thyroïde au repos » (goitre nodulaire – chaud ou froid, maladie de Hashimoto …) ou en traitement des hypo-thyroïdies vraies (doser la iodurie). NB. Attention au fluor des pâtes dentifrices qui bloque la thyroïde (le fluor est un antithyroïdien, car halogène,… En savoir plus

Les antibiotiques

Les antibiotiques Les germes ciblés sont des différents types : Bactéries Gram (+) … pyogènes banaux, assez bien couverts par les AB Bactéries Gram (-) … plus résistants : coli, salmonelles … Parasites divers : trichomonas, helminthes, amibes … Mycoses (champignons et levures) La résistance aux antibiotiques peut être intrinsèque ou acquise (par sélection ou résistance plasmidique), selon différents mécanismes… En savoir plus

Les médicaments anti-cancéreux

Les médicaments anti-cancéreux Ils sont à but curatif (ex. leucémies) ou palliatif (douleurs, volume tumoral ++), de délivrance hospitalière le plus souvent. Ils ont tous de nombreux effets indésirables et une séquelle : l’immuno-dépression (infections, agranulocytose et risque de reprise tumorale rapide !). On distingue cinq classes : Agents alkylants (inhibent l’ADN tumoral) : cis-platine, cyclophosphamide Antimétabolites : méthotrexate, 5-Fluoro-Uracyl, Alcaloïdes de la pervenche (lymphomes) :… En savoir plus

Les psychotropes …

Les anesthésiques, psychotropes, anti-épileptiques, remèdes de la jonction neuro-musculaire … Les neurotransmetteurs du SNC Ce sont les molécules qui favorisent ou ralentissent l’influx nerveux au niveau du SNC : Les alcaloïdes: les plantes se défendent des animaux grâce à ces alcaloïdes toxiques: opium, coca, cola, chocolat, café (caféine), tabac (nicotine) … Les acides aminés précurseurs de la Dopamine, de la sérotonine et… En savoir plus

Smart drugs ou nootropes : le dopage intellectuel

“Smart drugs” ou “nootropes” : le dopage intellectuel ? Il n’y a pas que dans le sport ou la course à la performance conduit au dopage. La surenchère s’est également propagée, sous une autre forme, chez les étudiants, les hommes d’affaires, les investisseurs et même le personnel hospitalier, pour tenir le coup sous la pression ou augmenter les fonctions du… En savoir plus

Les médicaments de l’oeil

Médicaments de l’œil Le glaucome (peu de symptômes si chronique), il faut baisser durablement la pression de l’œil avec : La pilocarpine (augmente l’écoulement) bétabloquant (para-sympathicomimétique: le Timolol) qui réduit la formation aqueuse. Une prostaglandine F2 (ex.: Xalatan) réduit la production d’humeur aqueuse.   La Dégénérescence Maculaire Lié à l’Age (DMLA, la cause actuellement la plus fréquente de cécité): champ visuel… En savoir plus

Les médicaments de l’allergie

Médicaments de l’allergie Une allergie aiguë est une réaction anormalement forte à la présence d’un allergène, sur fond d’immuno-dépression. Elle se manifeste dans le corps par un trouble de la répartition de l’eau. –> Anti-histaminiques (puisque l’histamine est le principal médiateur de la réaction allergique), effet anti-muscarinique: ça endort et ça augmente l’appétit (Aerius, Claritine, Zirtec …). Mais qui entrainent une… En savoir plus

Remèdes digestifs

Remèdes du tractus digestif. Ulcère gastro-intestinal … But : diminuer la sécrétion d’HCl des muqueuses ou augmenter leur résistance à l’agression acide (après avoir arrêté les médicaments qui réduisent la sécrétion du mucus de protection : aspirine, AINS et corticoïdes) : Antagonistes histaminiques H2 (Cimétidine, Ranitidine … avec risque de gynécomastie !) Inhibiteurs de la pompe à protons (IPP: Oméprazole, Lansoprazole … médicaments… En savoir plus

La DHEA

Si vous manquez de DHEA, votre corps va se dérégler … Imaginez une substance qui : Améliore votre densité osseuse [1]; Réduise votre risque d’athérosclérose (vieillissement des artères) [2][3]; Limite votre prise de masse grasse au profit de la masse maigre (la force et le volume des muscles), surtout si vous avez plus de 50 ans [4]; Réduise la résistance à… En savoir plus

Les scandales de l’industrie pharmaceutique
Les scandales de l’industrie pharmaceutique

     Le “scandale” du MEDIATOR (un exemple entre beaucoup ?) …  « La plupart des patients meurent de leurs remèdes et pas de leurs maladies » (Molière) La pharmacopée européenne comprend environ 14 000 médicaments (c’est à dire substances possédant une AMM), dont à peu près la moitié sont inutiles … Ce fut le cas de l’Isoméride (quelques 30 000 victimes aux USA et presque… En savoir plus

Vaccins : liberté et raison !

Vaccins : liberté et raison ! Connaissez-vous le Pr. Didier Raoult ? Non, moi non plus, je l’avoue. Jusqu’à ce que l’on fasse parvenir à la rédaction d’ALTERNATIVE SANTE quelques passages de son futur ouvrage. Le Pr. Raoult est biologiste, professeur de microbiologie, infectiologue et il n’est autre que le patron d’un des plus grands centres français consacrés aux maladies… En savoir plus

La France et les nouvelles obligations vaccinales

Vos risques avec les nouveaux vaccins Cette page s’adresse à mes lecteurs médecins, chirurgiens, pharmaciens, étudiants en médecine, sages-femmes, infirmiers ou infirmières. Depuis le 1er janvier, le ministère de la Santé attend de vous que vous participiez, directement ou indirectement, à la mise en œuvre des nouvelles obligations vaccinales. Tout enfant né en France à partir du 1er janvier 2018 doit désormais… En savoir plus

La lettre du Pr. Henri Joyeux

Débat sur les vaccins : l’intoxication a déjà commencé ! Le sujet des vaccinations est d’une très grande importance pour les familles. Il est hors du champ politique. Il s’agit de la santé de nos enfants, les 820 000 qui sont nés cette année, les 820 000 qui vont arriver et bien plus encore. Depuis la pétition que j’ai lancée… En savoir plus

Diphtérie + Tétanos + Polio
Diphtérie + Tétanos + Polio

Ces trois vaccins constituent la base des obligations vaccinales en Europe. On les trouve associés dans le « DTPolio » et le « Revaxis » (vaccin concentré à ½ dose, pour les rappels de l’adulte, mais que l’on peut très bien utiliser pour l’enfant). Ces trois vaccins sont en outre proposés dans les associations plus sophistiquées : Avec la Coqueluche : Repevax, Tetravac, Infanrixtétra Avec la… En savoir plus

Le BCG
Le BCG

Le B.C.G.  La tuberculose affecte encore actuellement 20 personnes pour 1 000 000 habitants en Europe, mais de 60 à 120 / 1 000 000 dans les pays de l’ex-URSS. On observe cette recrudescence actuelle parallèlement à l’extension des infections à VIH et au nombre croissant de migrants d’Afrique sub-saharienne. La situation est compliquée par le fait de l’émengence de souches… En savoir plus

Vaccin pneumococcique
Vaccin pneumococcique

   Pneumonie Autrefois appelé “Streptococcus pneumoniae”, c’est un germe dont il existe 23 sérotypes. Les pneumocoques sont les hôtes habituels des voies respiratoires supérieures de l’homme, en particulier en hiver. On estime à 120 000 le nombre d’affections à pneumocoques par an en France, dont 10% de cas compliqués (otites, méningites …). Après un refroidissement, ce germe se multiplie et peut congestionner l’ensemble… En savoir plus

Rougeole – Oreillons – Rubéole
Rougeole – Oreillons – Rubéole

Le vaccin “R.O.R.”  En France, 3 000 cas de rougeole seulement ont été déclarés en 2010, dont 300 hospitalisations et deux décès d’adolescents avec des facteurs de co-morbidité (publication de l’Institut de veille sanitaire). Nous ne sommes pas contre cette vaccination, car ces maladies (autrefois fréquentes) ont des complications réelles graves : Rougeole = encéphalite et séquelles bronchitiques, parfois panencéphalite suraiguë sclérosante tardive ! Oreillons… En savoir plus

Vaccin contre la fièvre jaune
Vaccin contre la fièvre jaune

La “fièvre jaune” Maladie infectieuse grave due à un arbovirus infectant les grands singes des forêts équatoriales, transmis par piqûre de moustique (du genre Aedès aegypti) dans certaines régions tropicales.Historiquement, c’est cette maladie qui a été à la base de l’échec des travaux de percement du premier canal de Panama (1880) par Ferdinand de Lesseps. La fièvre jaune reste toujours… En savoir plus

Vaccin contre la typhoïde
Vaccin contre la typhoïde

                                                                La typhoïde (T. AB)  Maladie infectieuse par voie digestive (aliments souillés) qui s’observe encore avec une certaine fréquence outre-mers et dans les pays du Maghreb, elle se caractérise par trois semaines de fièvre avec prostration, des douleurs abdominales et une éruption rosée. Les antibiotiques (chloramphénicol par exemple) sont efficaces et ont largement réduit… En savoir plus

Vaccin varicelle
Vaccin varicelle

       La varicelle Presque 75% des enfants nord-américains reçoivent, avant l’âge de 24 mois, depuis 1995, le vaccin contre la Varicelle. Pour justifier sa campagne vaccinale, l’observatoire américain de la santé a avancé l’argument économique : chaque dollar investi fera économiser 5,4 dollars en soins médicaux et heures de travail perdues par les parents obligés de rester au chevet… En savoir plus

Vaccins méningites HIB / A + C / B
Vaccins méningites HIB / A + C / B

   Les méningites L’Haemophilus influenzae type B (HIB) est un germe banal des infections respiratoires de l’enfant, devenu résistant aux antibiotiques, et parfois responsable de complications méningées. C’est la plus fréquent des méningites purulentes de l’enfant de moins de cinq ans. Or, ces cas sont sporadiques, on ne peut jamais parler d’épidémie vraie. Vaccin commercialisé depuis 1992. En récente association avec les… En savoir plus

Vaccin contre les rotavirus
Vaccin contre les rotavirus

Vaccin contre les rotavirus  Chez les nourrissons et les jeunes enfants, les diarrhées peuvent être extrêmement graves. Depuis peu, des vaccins existent. Ils permettent de protéger les tout-petits de ces gastro-entérites aiguës. En Europe, près d’1 enfant de moins de 5 ans sur 50 est hospitalisé pour une gastro-entérite aiguë à rotavirus. Pour la France, on estime à 300 000 le nombre d’épisodes… En savoir plus

La coqueluche

La coqueluche Les formes graves sont celles qui sont contractées durant la première année de la vie. La protection vaccinale est médiocre (65% des sujets et pour une dizaine d’années seulement) et des effets post-vaccinaux s’observent souvent : toux, bronchites asthmatiformes et convulsions (1 cas sur 3500 enfants vaccinés). C’est parce que le risque d’accident neurologique post-vaccinal est plus élevé… En savoir plus

Vaccin contre l’encéphalite à tiques
Vaccin contre l’encéphalite à tiques

L’encéphalite à tiques C’est une maladie virale transmise par cet insecte de la taille de quelques millimètres, qui séjourne dans les sous-bois et les clairières.    Elles sont actives d’avril à novembre et au dessous de 1500 m. 70 % des personnes infectées sont asymptomatiques, 20% présentent un syndrome grippal, Chez 10% des personnes contaminées, la maladie évolue en une… En savoir plus

Vaccin grippal
Vaccin grippal

La grippe saisonnière Pandémie hivernale prévisible : le réservoir de virus est chinois (infection chronique du porc et du canard) et l’épidémie se développait en quelques mois, toujours d’ouest en est, c’est à dire de Hong-Kong à San Francisco, puis New-York, Londres, enfin Moscou. L’intensité ces pandémies hivernales dépend de l’existence d’une mutation virale importante. Affection la plupart du temps bénigne, provoquant… En savoir plus

Vaccin contre le cancer du col de l’utérus
Vaccin contre le cancer du col de l’utérus

Les Papillomavirus Les condylomes sont des affections (MST) qui touchent aussi bien l’homme que la femme (et qui pour la MTC signe la présence d’un “Yin pervers”) au niveau des organes génitaux, des bourses, des plis inguinaux et de la région anale. Généralement induits par les papillomavirus humains (HPV), c’est au nombre de 5 à 15 petits nodules qu’ils font… En savoir plus

Vaccin contre la rage
Vaccin contre la rage

La rage Maladie infectieuse des mammifères carnivores, elle se caractérise par une irritation progressive du système nerveux, suivie de paralysies et par la mort inéluctable du sujet en 3 à 5 jours ! L’animal infecté transmet le virus par sa salive en léchant une plaie ou en mordant l’homme (dite “rage furieuse”). Le virus se multiplie lentement dans le cerveau… En savoir plus

Vaccin contre l’hépatite A

L’hépatite A Maladie endémique en Europe, anodine durant la petite enfance, elle peut prendre à l’âge adulte des formes plus sévères, mais guérit généralement sans séquelle (80% des sujets de 30 ans sont HVA+). “Les enfants n’ont pas besoin d’être vaccinés. Les adultes qui doivent séjourner longtemps à l’étranger dans des zones de forte endémie peuvent se protéger ”  P. Bégué. Ce… En savoir plus

La vaccination hépatite B

On reparle de la vaccination contre l’hépatite B … Vaccins : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, infections à Haemophilus influenzae type b, hépatite B = HEXYON INFANRIXHEXA VAXELIS Vaccins : hépatite A et hépatite B TWINRIX Vaccins : hépatite B seul ENGERIX B HBVAXPRO En savoir plus sur https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vaccins/vaccin-hepatite-b.html?cid=eml_000269#tYoASfpXEV3eLH0Z.99 Dès 1992, seize thèses de doctorat ont été consacrées aux effets secondaires des… En savoir plus

Leptospirose ictéro-hémorragique
Leptospirose ictéro-hémorragique

La leptospirose ictéro-hémorragique Maladie transmise par les rats, ayant la forme d’un ictère infectieux à rechute. Les égoutiers et pompiers peuvent être contaminés et sont donc soumis à cette vaccination professionnelle. Quelques cas d’atteinte de baigneurs et de pécheurs ont été signalés dans la Seine (d’où l’interdiction de se baigner à Paris) et l’Adour (Dax).   On recense environ 400… En savoir plus

Vaccins contre l’encéphalite japonaise

L’encéphalite japonaise est une infection répandue au Japon, en Chine, en Indonésie et en Inde. Le virus de l’encéphalite japonaise est la cause la plus importante d’encéphalite virale en Asie. Il s’agit d’un flavivirus transmis par les moustiques et appartenant au même genre que les virus de la dengue, de la fièvre jaune et du Nil occidental. Le premier cas… En savoir plus

Le vaccin contre la Dengue

Le vaccin contre la Dengue Le groupe pharmaceutique Sanofi déconseille à présent d’utiliser le Dengvaxia (mise à jour de la notice en fin 2017), car : –> les personnes vaccinées présentent des cas de dengue plus sévères ! –> elle continue néanmoins à le commercialiser pour les personnes qui on déjà été contaminées par la dengue (70% des habitants en… En savoir plus

Vaccins contre le choléra
Vaccins contre le choléra

Les vaccins contre le choléra Depuis 1817, l’humanité a connu sept pandémies de choléra, toutes partant du continent asiatique. La dernière, la plus longue, dure depuis 1961. Venue d’Indonésie, elle ne semble pas prête à s’éteindre, comme en témoigne les recrudescence au Nigéria, en Angola, au Pakistan, au Vietnam, au Zimbabwe (4300 morts) et maintenant en Haïti. Chaque année, 3… En savoir plus

La variole et le charbon
La variole et le charbon

Un vaccin « militaire » contre la variole et le charbon  Une équipe de chercheurs américains a développé un vaccin (Wyeth/IL15/PA) actif à la fois contre la variole et l’anthrax, armes du bioterrorisme : l’équipe de Tod Merkel (Merkel TJ, Perera P et coll. « Proc Natl Acad Sci USA » publié en ligne, 2010) a développé ce double vaccin lyophilisable qui intègre l’IL15,… En savoir plus

Action immunologique des vaccins

Action immunologique des vaccins Dès son premier contact avec un organisme, une substance étrangère (bactérie, virus, parasite ou simple toxine), que les médecins appellent antigène (AG), est reconnu par les cellules du système immunitaire. Ceci entraîne, selon le cas, soit une réponse dirigée contre cet AG, soit au contraire, un état de tolérance. La réponse immunitaire se manifeste sous la… En savoir plus

La peste
La peste

La peste . Maladie qui a donné lieu à de grandes épidémies historiques (en Europe au Moyen âge, des millions de personnes sont mortes de la peste) et est considérée aujourd’hui comme une maladie réémergente dans le Monde. La peste est une infection bactérienne provoquée par une entérobactérie Yersinia pestis (bacille de Yersin) extrêmement virulente. C’est une zoonose transmissible à l’homme par une… En savoir plus

Précautions vaccinales ?
Précautions vaccinales ?

   Précautions vaccinales ? “Nous ne sommes pas systématiquement contre les vaccinations, mais nous sommes contre les vaccinations systématiques”  M. Lemaire. . Cette rubrique – essentiellement pratique – vise à vous renseigner sur les différents vaccins couramment disponibles. Nous vous conseillons de compléter cette lecture par « les suites de … » dans notre section « hôpital virtuel », service de « médecine générale et… En savoir plus

Les suites de vaccinations
Les suites de vaccinations

Les enfants vaccinés ont de 2 à 5 fois plus de pathologies que les enfants sans vaccin ! (ref. Institut Koch)   Remèdes homéopathiques des “suites de vaccinations“ Cette rubrique est tirée d’un article de 1982, du dr. Georges Demangeat. Elle décrit surtout les problèmes posés par la vaccination anti-variolique (à présent abandonnée) et par le BCG (qui est aussi… En savoir plus

Calendrier vaccinal

Calendrier des vaccinations Il est clair que les vaccins ont eu un impact favorable sur la propagation des épidémies, argument dont se targue – à juste titre – le clan des vaccinateurs : . Cependant, les polyvaccinations ont un cout individuel, en terme de développement des maladies allergiques (x4), des maladies infectieuses banales (x5) et dans certains cas d’auto-immunité précoce… En savoir plus

L’homéoprophylaxie

Certains parlent de “vaccinations homéopathiques” … qui n’en sont pas vraiment ! Il s’agit d’une “Homéoprophylaxie” qui peut vous apporter une protection de quelques mois (sans augmentation dosable des anti-corps spécifiques). C’est cette méthode que l’on utilise pour la grippe hivernale : quelques doses d’influenzinum 7/9/12 CH en début de période hivernale. Durée de protection : trois mois environ. Le premier essai… En savoir plus