Causes d’une fièvre prolongée

      Principales causes d’une fièvre prolongée 

L’orientation se fait en fonction des signes associés :

  • Diarrhée … Shigellose, Salmonellose, Paludisme (enfant) …
  • Adénopathies … Dengue, Trypanosomiase, Tuberculose, HIV+ …
  • Splénomégalie … Paludisme, Typhoïde, Leishmaniose, Borréliose (maladie de Lyme)…
  • Hépatomégalie … Amibiase, Hépatite virale, Bilharziose, Paludisme …
  • Signes neurologiques … Méningite, Paludisme (pernicieux), Arbovirose, Trypanosomiase …
  • Arthralgies … Brucellose …

 

La fièvre “au retour des tropiques” est un motif fréquent de consultation (50 millions de voyageurs annuels, dont la moitié ont des problèmes de santé pendant leur séjour ou au retour !). Le paludisme représente – de loin – la principale cause de fièvre, viennent ensuite les infections alimentaires et hydriques (typhoïde, salmonelloses, shigelloses, hépatites A et E) et respiratoire (dengue et chikungunya).

Le diagnostic des pathologies tropicales aiguës doit se faire en fonction :

A/ des pays visités (voir le service « médecine tropicale » sur ce site)

B/ de leur durée d’incubation (cf. date du retour en Europe) :

  1. Moins d’une semaine = toute infection bactérienne ou virale : choléra, dengue ou chikungunya (arboviroses transmises par le moustique Aedes), diarrhée du voyageur (“tourista”, mais aussi salmonelloses), fièvre hémorragiques (ex.: f. jaune)
  2. Entre deux et trois semaines = amibiase, lambiase, leptospirose, paludisme, poliomyélite, rickettsiose, trypanosomiase, hépatite B ou HIV
  3. Plus de trois semaines = brucellose, filarioses lymphatiques, leishmaniose viscérale, lèpre, rage, schistosomiase. Ne pas écarter un paludisme à Plasmodium falciparum ou malariae.
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.