Champignons immunostimulants

On compte actuellement environ 200 variétés de champignons qui intéressent le monde médical, car leurs propriétés font l’objet de nombreuses études. Ces êtres, intermédiaires entre le végétal et l’animal, sont composés de macro-molécules, de polysaccharides et de polyglycanes. 

 

MTC : Champignons noirs : axe rate-rein / champignons blanc (insipide) : chassent l’humidité de la rate, exemple : Poria Coco

Deux champignons comestibles orientaux ont actuellement la faveur du public. Qu’en est-il exactement ? 

 

alt   Maitake (Grifola frondosa) 

 

Nom français : Polypore en touffes ou “poule des bois”. Champignon facile à cuisiner, blanc ou brun, il ressemble à un corail. On le rencontre à l’état sauvage au pied des chênes et des châtaigniers. Ce champignon est réputé au Japon pour ses vertus exceptionnelles et notamment celle de prolonger la vie. Propriétés immunostimulantes antitumorale (augmente le nombre des GB – des cellules NK et de l’interleukine 12), hypotensive, hypolipémiante (hépatoprotecteur) et hypoglycémiante (meilleure tolérance au glucose).

 

alt   Shiitake (Lentinula edodes).

 

Champignon alimentaire de bonne valeur nitritive commun à toute la cuisine orientale. Celui-ci contients trois composants actuellement très étudiés : le lentinane, l’éritadénine et un polyglycane. Propriétés immunostimulantes (antivirales et cytostatiques), hypocoagulantes, hypotensives et hypolipémiantes (hépatoprotecteur).

 

On observe des propriétés voisines chez un champignon comestible brésilien au goût d’amande : 

Agaricus blazei, sur lequel des études sont actuellement en cours.

  • Immunostimulant, régulateur de la néo-angiogénèse
  • Dermite atopique (avec Volvaria volvacea). Diabète et HTA 

En MTC, on considère que les champignons apportent une sixième saveur, le « fade », aux propriétés essentiellement “diurétique” (voie des eaux = poumon –> rein). Ces deux champignons ont d’ailleurs été utilisés pour réduire l’ostéoporose (car ils stimulent l’activité ostéoblastique).

Autres champignons actuellement en évaluation : 

CORIOLUS VERSICOLOR

  • Immunostimulant (inducteur de cytokines : Il2, IFN-Gamma, TNF-Alpha …)
  • Diminution du pouvoir invasif des tumeurs (TGF-Bêta, MMP2 et 9, UPA)
  • Antiviral (ARN)

 GANODERMA LUCIDUM

  • Anti-inflammatoire et antiviral (pour virus à ARN)
  • Hypotenseur et hépatoprotecteur

Le reishi ou ganoderma

On l’appelle aussi le champignon miraculeux.Toutes ces indications en font donc un excellent fortifiant général. Son champ d’action est large : il permet d’augmenter la résistance au stress, de stimuler les capacités physiques et intellectuelles, de booster les défenses immunitaires, il redonne de l’énergie, il protège le coeur, il stoppe la production d’histamine responsable des réactions allergiques et il est capable de réduire le taux de cholestérol et d’abaisser une tension artérielle excessive.

VOLVARIA VOLVACEA

  • Immunomodulateur (IL4)
  • Dermite atopique (avec Agaricus blazei) 

PLEUROTUS OSTREATUS

  • Protecteur de la muqueuse colique. Hypolipémiant
  • Régulation des hormones stéroïdiennes (ménopause)

POLYPORUS UMBELLATUS

  • Stimule la pousse des cheveux
  • A été utilisé dans le cancer de la vessie, en complément de la chimiothérapie

BOLETUS EDULIS

         Riche en Sélénium absorbable (17 mg/Kg sec)

FLAMMULINA VELUTIPES

         Hypoallergisant (testé sur l’anaphylaxie de la souris)

HYPSIZYGUS MARMOREUS

         Anti-oxydant

    AURICULARIA

Le “champignon noir chinois” s’appelle Hei Mu Er 黑木耳. Hei 黑 signifie noir, Mu 木, bois et Er 耳, Oreille. Dans nos contrées on le trouve sous l’appellation « d’oreille-de-Judas » ou « oreille du diable ».

C’est un champignon parasite du bois. En effet il pousse en hiver et au printemps sur les troncs des vieux sureaux, des hêtres, des noyers, des saules, des fusains. Cependant, il n’est cultivé qu’en Asie pour ses vertus médicinales. Il est dit « saprophyte » car il se nourrit des matières organiques en décomposition. Sa chair est translucide, gélatineuse, ferme et élastique.

L’oreille-de-Judas renferme des polysaccharides (mannose, glucoses, xylose..) mais aussi du glucane. Il est riche en provitamine D et Vit du groupe B.

Il est constitué de colloïdes utilisés pour purger l’estomac et les intestins. De la vit. K  pour réduire la formation de caillots.

Il est très riche en calcium, potassium, phosphore, sélénium, fer. Il a la particularité d’être très riche en protéines, mais aussi en fer pour tonifier le sang.

Connu depuis la nuit des temps, tant en diététique qu’en pharmacopée, on le trouve dans toutes les épiceries chinoises, les supermarchés au rayon asiatique et de plus en plus dans les magasins Bio.

Au 19e siècle, en Amérique du Nord, les ouvriers chinois qui posaient les voies ferrées (confère Lucky Luke !), en dépit des conditions de vie et de travail difficiles, parvinrent à maintenir un niveau raisonnable de santé grâce à l’association de Riz, de champignons noirs et de fleurs d’hémérocalles séchées (Jin Zhen) considérées comme un légume.

Un proverbe chinois dit : « Manger Hei Mu Er permet de lutter contre la faim, d’alléger le corps et de renforcer la volonté ».

Le champignon noir chinois est de saveur Douce et de nature Neutre.

 

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.