CHU vasculaires

    Les problèmes cardio-vasculaires

Quel que soit le problème vasculaire, on associera systématiquement à notre prescription Sulfur comp. pour ses effets détoxifiants et de relance de l’oxygénation cellulaire. 

La poussée d’HTA :    Aurum comp. : le cœur                         (G = dans la “Grande trousse”)

Aconit napelus (s) + Arnica montana (hg) + Aurum metal.

Association couvrant, en association avec les formules “Sulfur comp.” et “Kalium comp.”, les problèmes de poussée hypertensive, d’angor et de tachyarythmie (effet bêta-bloquant). Dans les cas d’HTA essentielle chronique, les injections de Viscum album et/ou Rauwolfia comp. / Melilotus (lab. Heel) sont aussi très efficaces. 

 

L’ictus blanc (ischémique):     Helleborus comp. : l’ictus                   (G)

Apis mel. + Opium + Helleborus (ba) aa 30K

On appelait cela autrefois une attaque cérébrale. Les gens mouraient comme ça, rapidement ou restaient atteints à vie. Aujourd’hui, 800 000 personnes déclarent chaque année en France ce que l’on appelle un Accident Vasculaire Cérébral (AVC). On en sauve beaucoup, mais on a toujours beaucoup de gens qui ont des séquelles plus ou moins graves : le remède doit dont être donné au plus tôt de l’accident.

Apoplexie ou syndrome méningé, hébétude et prostration, mouvements automatiques parfois (tête, bras, mains, jambes), en urgence – le plus tôt possible (exemple : le malade vient de tomber dans le coma !). 

 

Crise hémorroïdaire :  Aloe comp. : les hémorroïdes                                     (P/G)

Aloe + Kalium carbonicum + Lachesis aa 30K

On pourra y associer – en unitaire – l’un des deux remèdes suivants :           

  • Nux vomica, sujet jeune, congestion portale (météorisme et constipation),           
  • ou Opium, sujet plus âgé, parésie intestinale et muqueuses sèches. 

 

La périphlébite :          Hamamelis comp. : la cellulite, les jambes lourdes         (G)

Arnica + Aesculus + Hamamelis + Natrum muriaticum + Pulsatilla  aa 30K

Association des remèdes couvrant la stase veineuse et la fragilité capillaire –> œdème des hanches et des cuisses. S’associe bien avec “Calcium comp.” et “Sulfur comp.”

NB. Ne pas oublier de vérifier les appuis plantaires (pieds creux ou plats, varus ou valgus ?) et la statique pelvienne ++, car ces troubles de la dynamique veineuse et lymphoïde peuvent faire échouer les traitements les mieux pensés !

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.