Les sels reminéralisants

Les « sels reminéralisants » 

Les sels minéraux représentent une clef du métabolisme tissulaire, avec les oligo-éléments et les vitamines, car ils activent les différents enzymes qui régulent nos fonctions tissulaires. Dès le siècle dernier le docteur SCHÜSSLER (1821-1898), dans un ouvrage publié en 1873 : “Abrégé de thérapeutique biochimique“, insistait sur le rôle de ces macro-éléments qui constituent une partie principale du poids corporel sec. Ce sont : le Calcium, le Potassium, le Sodium, le Soufre, le Magnésium, le Chlore, la Silice, le Phosphore, le Fluor et le Fer.

.

Il s’inspirait des travaux de GRAUVOGL pour énoncer le principe d’une technique médicale simple et mondialement utilisée : “Les tissus sont malades parce que les cellules qui les constituent ne contiennent plus dans les proportions requises les substances qui entrent dans leur constitution. Par l’apport progressif et à faible dose de ces substances, il sera permis aux cellules de refaire leur structure et de retrouver leur vitalité “.

.

Connus dans le monde entier sous le nom de “Sels biochimiques de Schüssler“, ils sont présentés en pharmacie sous forme de comprimés en D6 (= 1 PPM), souvent prescrits en alternance (par trois ou quatre). L’utilisation des douze sels biochimiques s’apparente à l’homéopathie (en hautes dilutions, ces remèdes se sont tous révélés être de remarquables remèdes homéopathiques), mais s’en distingue par son principe même : la prescription s’appuyant sur les données scientifiques de la physiologie générale et de la biochimie.

Une meilleure connaissance de leurs effets, par l’expérience biologique d’une centaine de praticiens sur des milliers de patients aux pathologies les plus diverses, suivis durant des années par des Profils Nutrition-Santé, nous a permis la mise au point de dix complexes minéraux, traitements “de terrain” destinés à compenser assez spécifiquement les dysfonctions aux différents stades de l’évolution pathologique, comme l’a décrit H.H. RECKEWEG. Ces remèdes associent différents remèdes homéopathiques avec des sels de structure et des oligo-éléments indispensables à la phase considérée (Brome, Chrome, Cuivre, Iode, Manganèse et Zinc). La présentation en est faite à présent sous forme de granules à laisser fondre sous la langue (3 à 9 granules par jour). Un traitement d’épreuve de deux mois est à prévoir, si le résultat est probant, il convient de le reconduire une à trois fois par an.

 

Le préparatoire suisse de la Pharmacie des Bergues (Genève) a décidé de se lancer dans la fabrication de 10 complexes de sels, en 7 DH associé chacun à un remède homéopathique en 30 DH. La diffusion de ces complexes hors de Suisse se fait par le bon de commande qu’il vous suffit de télécharger en fin d’article. La forme en est des tubes granules de 30 grammes (environ 600 granules). La posologie moyenne est de 5 à 6 granules par jour. Ils ont été conçus pour obtenir un effet optimum au niveau du terrain :

.

* L’action des trois premiers complexes est dynamisée par la prise conjointe des vitamines B1/ B2/ B3/ B6 (relance du cycle de Krebs).

.

Sels SULFUR COMPLEX 1 Sulfur 30 DH + les sels de Soufre … 

  • Cuprum sulfuricum  7 DH
  • Magnesia sulfuricum  7 DH
  • Manganum metallicum  7 DH
  • Zincum sulfuricum  7 DH aa

Indications : stagnation et intoxication hépato-vésiculaire : affections tendino-musculaires, hémorroïdes, les hyperlipémies (en complément des oméga 3 : bonne alternative aux hypolipémiants), les intoxications (ex. : alcoolisme), les bourdonnements d’oreilles d’origine vasculaire … 

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Betula pubescens

.

Sels PHOSPHORUS COMPLEX n°2  Phosphorus 30 DH + les sels de Phosphore … 

  • Magnesia phosphoricum  7 DH
  • Ferrum phosphoricum  7 DH
  • Kalium phosphoricum  7 DH
  • Zincum Phosphoricum  7 DH aa

Indications : les dystonies sympathiques et les inflammations cutanéo-muqueuses (remède du pôle Poumon), spasmophilie, fragilité émotionnelle, syndrome de fatigue chronique, les allergies, les colopathies spasmodiques, les infections ORL récidivantes …

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Curcuma xanthorrhiza

.

Sels CALCAREA COMPLEX n°3  Calcarea carbonica 30 DH + les sels de Calcium … 

  • Calcarea iodata  7 DH
  • Calcarea sulfurica  7 DH
  • Calcarea muriatica  7 DH
  • Baryta carbonica  7 DH aa

Indications : l’engorgement lymphoïde, la prise de poids, les congestions et infections respiratoires aiguës (le pus), les engorgements ganglionnaires, la trisomie 21 ….

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Glechoma hederacea

 

* L’action des trois complexes suivants est dynamisée par la prise conjointe des vitamines A/C/E (anti-oxydantes – activant le cycle des Quinones).

.

Sels NATRUM COMPLEX n°4 Natrum muriaticum 30 DH + les sels de Sodium … 

  • Natrum aceticum  7 DH
  • Natrum citricum  7 DH
  • Natrum phosphoricum  7 DH
  • Natrum silico fluoratum  7 DH aa

Indications :le passage en phase acide (somatisation inflammatoire sur sécheresse tissulaire) : les douleurs = gastralgies, cystites, crise de goutte, arthrite, lithiases, fissures et ulcérations (post chimio ou radiothérapie)…

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Oenothera biennis

.

Sels KALIUM COMPLEX n°5 = Kalium carbonicum 30 DH  + les sels de Potassium … 

  • Kalium bromatum  7 DH
  • Cuprum fluoricum  7 DH
  • Natrum selenicum  7 DH
  • Strontium iodatum  7 DH aa

Indications : la prévention du vieillissement vasculaire : artériosclérose et troubles vasculaires (angor, artérite distale, HTA), micro angiopathie diabétique, hyperlipémie (avec le complexe n°1) …

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Arctium lappa ou Lampsana communis

.

Sels SILICEA COMPLEX n°6 Silicea 30 DH + les sels de Silice … 

  • Kalium silico-fluoratum  7 DH
  • Magnesia silico-fluoratum  7 DH
  • Manganum silico-fluoratum  7 DH
  • Natrum silico-fluoratum  7 DH aa

Indications :la déminéralisation et les auto-immunités : dégénérescence du conjonctif, ostéoporose, traitement de fond des maladies auto-immunes (particulièrement efficace dans la Spondylarthrite ankylosante et la polyarthrite rhumatoïde).

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Vanilla planifolia

.

* Les autres complexes sont orientés vers des pathologies chroniques, situations de terrain biologique fragilisé, qui nécessitent des corrections particulières :

.

Sels ACETICUM COMPLEX n°7 = Cuprum aceticum 30 DH + les acétates …

  • Tri brome-aceticum acidum  7 DH
  • Tri chlore-aceticum acidum  7 DH
  • Tri fluor-aceticum acidum  7 DH   aa       

Indications : les douleurs et la fatigue des patients cancéreux. A noter le bon effet sur les lésions cutanéo-muqueuses et l’immunodépression post radio ou chimiothérapique (cf. divers travaux du Pr. Vernes et du dr. Lefoll).

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Arbutus unedo ou Solidago virga aurea

.

Sels ANTIMONIUM COMPLEX n°8 = Antimonium metallicum 30 DH avec les sels suivants : 

  • Ammonium muriaticum  7 DH
  • Natrum aceticum  7 DH
  • Zincum sulfuricum 7 DH  aa

Indications : complémentaire du n°2 : ce mélange relance l’épuration rénale (ammonium), le cycle de Krebs (acétate) et l’adaptation hormonale (zinc). Il s’est montré particulièrement efficace dans les allergies répétées (rhume des foins, asthme, eczéma).

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Cydonia vulgaris (rhume des foins) ou Juniperus communis (eczéma)

.

Sels FERRUM COMPLEX 9 =  Ferrum sidereum 30 DH avec les sels suivants : 

  • Silicea  7 DH
  • Ferrum muriaticum 7 DH
  • Natrum selenicum 7 DH  aa 

Indications : les sels de la migraine (traitement de fond) – éventuellement complémentaire du n° 1 

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Solanum lycopersicum

.

Sels URANIUM NITRICUM COMPLEX n°10 = Uranium nitricum 30 DH, avec les sels suivants : 

  • Natrum aceticum 7 DH
  • Natrum bromatum 7 DH
  • Zincum sulfuricum 7 DH  aa

Indications : pour les complications (vasculaires et nerveuses) du diabète, traitement de fond – complémentaire du complexe n°5

On peut compléter ces sels avec une plante choisie sur les propositions d’un BNS, exemple : Sygyzium

 

A signaler que :

  • Les complexes 1 / 3 et 5 sont caractéristiques des terrains humides (prise de poids facile / diabète ?)
  • Les complexes 2 / 4 et 6 sont caractéristiques des terrains secs (patients minces / déficit hormonal ?)
  • Les complexes 1, 2 et 8 sont caractéristiques des patients jeunes (pathologie bruyantes, mais qui récupèrent bien)
  • Les complexes 5, 6 et 7 sont caractéristiques des patients âgés (pathologies chroniques dégénératives)

Bibliographie : “Matière médicale diathésique” Françoise et J.Yves HENRY, ed. IMH 2007

Téléchargez le bon de commande ci-joint : Bon de commande sels reminéralisants

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.