hernie discale chez le chien

Accueil Forums Forum de discussions hernie discale chez le chien

Ce sujet a 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Ottavio IANNI Ottavio IANNI, il y a 2 ans et 6 mois.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #11439

    Anonyme

    Bonjour M HENRY,
    Je vous contacte pour avis concernant ma chienne cocker anglais de 11 ans:il y a 10 jours ,elle a été prise brutalement d’ une faiblesse de l’arrière train et de déficits prorioceptifs des pattes arrières sans paralysie totale :le scanner a révélé plusieures petites hernies discales dont une compressive à 20 % en L2-L3 ,la décision des Vétérinaires a été de ne pas opérer et d’essayer la corticothérapie qui l’a sensiblement améliorée .Malheureusement ,les propriétés ulcératives de cette molécule ont très rapidement pris le dessus malgré des doses abaissées ,réparties et associées à mopral et autres :à ce jour, la dose d’oro medrol est seulement de 2 mg/jour et est difficilement supportée ,le déficit qui a tjrs été présent mais atténué se remanifeste davantage.Elle a égalament été prise en charge par un vét-ostéo il y a 5 jours et un autre RDV est fixé 3 semaines après.
    Du fait des problèmes rencontrés ds la prise en charge ,quelles sont les alternatives possibles (phyto?homeo…)?
    Une autre molecule peut elle remplacér les corticoides?
    A savoir que ,j’habite ds le 54 et que j’avais événtuellement pensé à la mésothérapeute mais personne ds tt le département ni plus loin d’ailleurs…
    Je vous remercie beaucoup de l’attention que vous voudrez bien porter à ce “cas” difficile .
    Bien à vous

    #11460
    Jean Yves Henry
    Jean Yves Henry
    Admin bbPress

    La hernie discale « instable » est toujours un problème chirurgical car la proprioception est en cause ! Tant que la stabilité anatomique ne sera pas assurée, les corticoïdes représentent le médicament de premier choix pour « réduire » les risques de compressions paralysantes irréversibles. En ce qui concerne les ulcères, il est fort probable que les corticoïdes aient mis en évidence un point faible déjà existant dans son métabolisme (mauvaise gestion des liquides) justifiant une marge de tolérance amoindrie. A ce stade je vous conseille de fortifier « doucement » sa structure tendino-musculaire à l’aide de séances ostéopathiques/physio-thérapeutiques + activité physique (natation p.ex.) ainsi que d’utiliser les remèdes de la firme Sérolab (Suisse), ou analogues, tels que « DVPF + Conjonctif » – 20 gts de chaque remède/semaine- avec une diète enrichie de pré – probiotiques + Oméga-3. Des que possible il faudrait détailler les points faibles de son métabolisme par un examen sanguin fonctionnel à large spectre (BNS + quelques tests classiques) pour mieux cibler et traiter le problème.

    #11463

    Anonyme

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse.
    Depuis mon message ,l intolérance aux corticoides s’est encore amplifiée avec des vomissements de sang et la dose était manifestement insuffisance car Volga était très douloureuse.Depuis hier,l’oro medrol a été remplacé par la gabapendine à raison de 200mg/jour en 2 prises:c’est mieux au niveau antalgique ;pour le reste c’est à voir ,elle est pour le moment complétement léthargique.
    Je pense que malgré le changement de molécule ,les conseils restent les memes et qu’y adjoindre les “sérocytol” reste adéquat.A ce sujet,vous avez parlé de fortifier sa structure tendino musculaire et j’hésite entre deux produits:sérocytol disques vertébraux et sérocytol tendino musculaire?
    D’autre part ,a-t -on besoin d’une prescription pour faire un BNS ? par qui le faire interpreter? Concernant l’examen sanguin fonctionnel à large spectre bns +QUELQUES TESTS CLASSIQUES?lesquels?
    Encore merci
    Bien à vous

    #13215
    Ottavio IANNI
    Ottavio IANNI
    Participant

    Bonjour Madame,
    En ce qui concerne les “sérocytol” vous pouvez utiliser les deux pour un effet complémentaire. Pour interpreter le “BNS” il faudrait s’adresser à un collègue vétérinaire sur place ,formé en la méthode, ou bien me l’envoyer en Suisse (voir adresse en fin de message), cela serait à completer par un test hématologique + sérologique classiques de base pour évaluer la qualité du sang et des organes internes.
    Désolé pour le long délais et j’éspère que la réponse soit toujours utile. N’hésitez pas à me recontacter le cas échéant !
    O. Ianni, vétérinaire(Lausanne)
    Courriel: ottavioiannipegasus@citycable.ch

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.