Pulsatilla 1000k : angoisses et attaques paniques insupportables

Accueil Forums Forum de discussions Pulsatilla 1000k : angoisses et attaques paniques insupportables

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par Jean Yves Henry Jean Yves Henry, il y a 1 an et 9 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #15281
    Anne BASQUIN
    Anne BASQUIN
    Participant

    Bonjour,

    Après qu’un homéopathe m’ait fait prendre des doses en échelle de Pulsatilla (7ch à 1000k) après Lycopodium (qui m’a toujours bien réussi : coliques néphrétiques adolescent) soit 13 mois, ma vie est un cauchemar en raison d’angoisses inqualifiables avec des attaques de panique atroces (avec parfois impression de devenir fou) quelque peu atténuées par du lysanxia.

    Transpiration presque permanente des aisselles, il me semble avoir plus que jamais expérimenté le “proving”.
    Je suis un homme brun …

    Dans l’attente des résultats d’un BNS24, et après avoir parcouru de nombreux sites j’ai pu m’apercevoir que je ne suis pas seul à avoir (eu) ces réactions violentes à Pulsatilla, et aimerais savoir si justement, en attendant ces derniers, des fleurs de Bach comme Oak correspondant à Lycopodium pourrait m’aider. (Aconit 9ch et 15ch, 3 granules n’ont eu aucun effet).

    J’attends beaucoup du BNS car outre ces angoisses l’homéopathe m’a déclenché un urticaire chronique cholinergique avec Staphysagria (7ch à 1000k).
    Autant dire que suite à une consultation pour un simple eczéma du poignet (ex-aima, poids nié, séparation, rien de bien méchant !), 10 autres consultations ont suivi pour un résultat catastrophique…

    Je vous en remercie sincèrement par avance,

    Romain

    #15327
    Jean Yves Henry
    Jean Yves Henry
    Admin bbPress

    Votre cas est éclairant ! D’abord, il est à notre avis stupide de prescrire “en échelle” : vous avez les symptômes de remède ou pas, une dose en haute dilution suffit, on a le droit de redonner le remède (éventuellement de monter la dilution) quand les symptômes réapparaissent (règle de base de la prescription homéopathique !)
    Ensuite, Lycopodium (al) est généralement l’adaptation (adulte) de Pulsatilla (si) enfant. Si vous dispersez Pulsatilla (en échelle en plus !) vous allez réactiver une problématique tuberculinique ancienne = insécurité et manque d’amour …
    En conclusion : conseillez à votre homéopathe d’aller sur notre site et de lire les 4 premiers cours …

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.