Galega officinalis

Print Friendly, PDF & Email

alt    GALEGA OFFICINALIS

Fabacée vivace, buissonnante, d’Europe, d’Asie et d’Afrique de l’est. 

Si vous souffrez de diabète de type 2, votre médecin vous a sans doute prescrit de la Metformine, prescrite sous le nom de Glucophage. C’est plutôt un “bon” médicament. Elle est d’ailleurs dérivée d’une plante, la Galega officinalis qui était déjà utilisée en Egypte antique et en Europe médiévale pour le traitement du diabète.

NOM FRANÇAIS : Galega, “herbe aux chèvres” (Ang.: Goat’s rue / All.: Geissrante / Esp.: Galega)

PRINCIPES ACTIFS : alcaloïde (galégine), flavones, tanins, saponines, amers, huile grasse

INDICATIONS phytothérapiques : hypoglycémiante (galégine), diurétique, galactogène

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Magnésium (Kollitsch p. 151). Amyotrophie avec dorsalgies et insuffisance de sécrétion lactée.

EFFETS BIOLOGIQUES (BNS) :

  • Abaisse les tests : Magnesia / Calcarea / Arsenicum
  • Augmente les tests : Alpha 2 et Bêta précipitines / Albumines

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.