L’autisme

Print Friendly, PDF & Email

Les troubles du spectre AUTISTIQUES

L’AUTISME est un diagnostic qui fait encore débat. Lire : AFLALO Agnès “Autisme” (Navarin, le champ freudien).

C’est un trouble du développement dont les causes divisent encore les scientifiques, mais qui progresse de manière galopante depuis maintenant une quarantaine d’années. En France, on dénombre aujourd’hui selon des estimations 600 000 personnes souffrant de Troubles du Spectre Autistique (TSA) !

Aux États-Unis aujourd’hui, les TSA touchent à présent 1 ENFANT SUR 36 / En 2014 c’était 1 ENFANT SUR 45 / En 2007 c’était 1 ENFANT SUR 91. 

Nul ne doute que la symptomatologie de l’autisme et celle des psychoses infantiles se superposent partiellement puisque l’autisme fut d’abord appréhendé comme une forme infantile de schizophrénie. Beaucoup de cliniciens mettent aujourd’hui l’accent sur des éléments de clinique différentielle : absence de délire et d’hallucinations verbales, « désir tout-puissant de solitude et d’immuabilité » (Kanner), absence de déclenchement, spécificité des productions écrites, et surtout évolution de l’autisme vers l’autisme. Dès lors, l’autisme peut être considéré comme un fonctionnement subjectif spécifique, caractérisé par une rétention des objets pulsionnels, particulièrement discernable en ce qui concerne la voix, et par un retour de la jouissance sur un bord dynamique. Le DSM4 met en avant « l’adhésion apparemment inflexible à des habitudes ou à des rituels spécifiques non fonctionnels ».

www.autistes-et-cliniciens.org/Pourquoi-l-autisme-n-est-il-plus

Quelques praticiens homéopathes se sont risqués, sur la demande des parents, à utiliser leurs remèdes en fonction des comportements du moment, selon la loi de similitude. Voici quelques-uns des remèdes prescrits dans les cas d’autisme :
Anacardium (am), Baryta carb., Rana bufo. (cu), Carcinosinum., Cannabis-ind. (zn), Helleborus. (ba), Hyosciamus (ca),  Lycopodium (al), Medorrhinum, Mercurius, Natrum mur., Opium (ba), Stramonium (ca), Symphilinum, Thuya occ. (na), Tuberculinum  …

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.