Le dioxyde de titane

Print Friendly, PDF & Email

Enquête inédite : 2/3 des dentifrices contiennent du dioxyde de titane !

A la recherche de dioxyde de titane (CI 77891), un colorant dangereux et potentiellement nano, nous avons décrypté les étiquettes de plus de 400 dentifrices :

  • 2/3 de ces dentifrices en contiennent,
  • 1 dentifrice pour enfants sur 2 en contient.
Le rôle du dioxyde de titane ? Colorer la pâte du dentifrice, rien de plus !
Les dangers du dioxyde de titane sont amplifiés lorsqu’il se trouve à l’état nano. Nous avons fait analyser un dentifrice pour enfants de la marque la plus vendue, Signal, afin de savoir s’il contenait des nanoparticules. La réponse est oui. 47% du dioxyde de titane est présent sous forme de nanoparticules. La mention ne figure pas sur l’emballage, ce qui constitue une infraction à la réglementation !
Quelques exemples de dentifrices incriminés : Aquafresh, Bio Pharma nature, Biosecure, Carrefour, Clino, Colgate, Denivit, Dentamyl, Elgydium (adulte), Elmex, Email diament, Fluocaril, GUM original, Hema, Labell, Méridol, Oral-B, Parodontax, Parogencyl, Sensodyne, Signal, Sanogyl, So’natural, Sooa, Splat, Teraxyl, Tonigencyl, Vademecum, Zendium …
A noter que de nombreux médicaments et compléments alimentaires utilisent aussi/encore ce colorant !
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.