Le “Rolfing”

LE ROLFING ou méthode d’INTEGRATION STRUCTURELLE

Thérapie manuelle, cette méthode a été développée par Ida Rolf biochimiste américaine fondatrice de l’Intégration Structurelle (d’où le nom Rolfing) dans les années 70 aux USA, appelée aussi intégration posturale, cette technique manuelle s’adresse aux fascias, encore une pourrait on dire…?!

Cependant son grand intérêt est qu’elle peut être utilisée à différents niveaux, et intégrée dans de nombreux protocoles de traitements selon sa pratique personnelle.

C’est une méthode qui aborde l’individu dans sa globalité, partant du principe que la posture ou l’habitus est le résultat de contraintes internes ou externes induites par des facteurs :

  • Mécaniques – Emotionnelles – Physiologiques

rolfing

Le corps nous présente au présent ses déformations, ses grimaces, tensions mémorisées au cours du chemin de vie passé, le corps gardant au travers des fascias la mémoire des traumatismes physiques et émotionnels passés.

A la longue, le corps se trouve comme enchainé dans ses tensions.

Les fascias sont doués de résilience, aussi ils peuvent libérés de leurs tensions et retrouver leur état originel.

Cette libération aura un impact sur la posture, sur les douleurs physiques, mécaniques et la sphère émotionnelle.

Le corps va retrouver l’harmonie entre ses différents plans.

Le ROLFING est efficace tant dans le domaine physique que dans la sphère mentale !

  • Elle peut être utilisée en rhumatologie et ostéopathie pour traiter et libérer les tensions douloureuses induites par toutes sortes de conflits.
  • Elle est très utile en posturologie pour retrouver une harmonie avec les lignes de gravité du corps.
  • En thérapie somato psychique elle permet de libérer les tensions émotionnelles engrammées dans les fascias.

Cette méthode simple et immédiatement efficace basée sur des manœuvres profondes et lentes sur les fascias s’adresse à tout thérapeute voulant améliorer son efficacité thérapeutique.

Michel Ginoulhac, praticien de Rolfing depuis 42 ans, affirme que cette méthode censée vous rendre « un corps fluide, léger, équilibré, sans douleur ni raideur, à l’aise avec lui-même et dans son rapport avec les forces de la gravité ».

Il raconte sa panique lors de la première séance de Rolfing, où la personne l’ayant pris en charge lui enfonce les mains dans les fibres musculaires, comme s’il cherchait à pénétrer à l’intérieur de son corps. Il hésite entre crier, appeler au secours, se débattre, tenir bon, ou se laisser aller à un fou rire… Finalement lui apparaît la seule solution possible pour résister à la douleur : tout lâcher :

« Comme s’il pressentait la délivrance, mon corps obéit aussitôt et n’oppose plus aucune résistance à la main qui pénètre au cœur de mes muscles. Ma reddition est totale. Je m’abandonne, simplement conscient de mes sensations. L’effet est immédiat. Après les soubresauts, les gémissements, les halètements, le fou rire, vient une détente aussi complète que soudaine. De quasi-insupportable, l’expérience est devenue agréable. Les mains du soignant ne rencontrent plus d’opposition et j’ai finalement la perception qu’elles n’agressent plus mais déverrouillent, desserrent et détendent. »

Et en effet, après plusieurs séances, bingo : il peut constater sur les photos que son corps s’est détendu et a repris une posture droite, naturelle.

Son expérience rejoint celle de Benjamin, un violoniste professionnel passé entre les mains lui aussi de Michel Ginoulhac. Sur les photos, l’optimisation est flagrante. Mais il rapporte aussi que son violon n’avait « plus le même son » après les séances. « C’était une sonorité plus timbrée, d’une qualité jamais entendue auparavant. La raison, c’est que ma façon de me tenir avait complètement changé…! »

 

Liens :
www.rolf.org
www.rolfing.org
www.rolfing.org.au

A propos de l'auteur
Francis HUMBERT
Je suis praticien de médecine chinoise, ostéopathe D.O, depuis plus de 35 ans après de nombreuses formations ...