“SIBO” et “SIFO” ?

Print Friendly, PDF & Email

Le “SIBO” : « Small Intestinal Bacterial Overgrowth », est une maladie peu connue en France. Cela veut dire « Prolifération bactérienne de l’intestin grêle ».

Ce terme est utilisé quand l’intestin grêle est infesté de bactéries qui n’ont rien à faire là.

Près de 8 personnes ballonnées sur 10 souffriraient de SIBO sans le savoir. Si vous souffrez des mêmes symptômes, c’est probablement votre cas (un MOU ou un simple test d’haleine, mesurant les taux de gaz dans votre souffle, vous le confirmera).

Cette colonisation bactérienne dans votre intestin grêle :

  • dérègle la digestion et la rend douloureuse ou désagréable,
  • fait gonfler le ventre,
  • peut fatiguer beaucoup,
  • peut même donner des douleurs articulaires…

Pour certaines personnes, c’est invivable au quotidien. Or, nous nourrissons notre SIBO en mangeant trop de légumes riches en fibres.

Ça peut paraître insensé, « manger trop de légumes ». Mais pour les personnes qui souffrent d’un SIBO, c’est la réalité : leur situation empire lorsqu’ils mangent certains légumes riches en fibres, car ils fermentent dans l’intestin (ça leur donne des gaz, beaucoup de gaz). Le phénomène a été confirmé par des chercheurs de la plus grande université d’Australie, l’Université Monash à Melbourne.

Les nutritionnistes de ce centre ont mis au point une stratégie qui consiste à éliminer de votre alimentation CERTAINS aliments qui peuvent fermenter dans l’intestin grêle :

  • les féculents,
  • les fromages,
  • certains légumes riches en fibres et en oligosaccharides (qui fermentent beaucoup)

Leur taux de succès avec ce régime alimentaire a atteint 8 personnes sur 10 qui ont amélioré leur état.

La diététicienne Kate Scarlata, qui a écrit plusieurs livres sur la santé intestinale, a déclaré que c’était le régime le mieux étudié et le plus efficace contre le SIBO.

L’alimentation recommandée par ces chercheurs est très saine. Vous aurez, par exemple, le droit de manger :

  • des carottes et du céleri (et d’autres légumes qui fermentent peu)
  • des œufs et de la viande, à l’exception des viandes industrielles
  • du poisson sans restriction
  • certains fromages très pauvres en lactose
  • certains fruits plus pauvres en sucres, comme certains fruits rouges

L’idée est de suivre ce régime alimentaire quelques mois, le temps que votre intestin retrouve son équilibre. Ensuite vous pouvez reprendre une alimentation normale.

Références :

Dukowicz AC, Lacy BE, Levine GM. Small intestinal bacterial overgrowth: a comprehensive review. Gastroenterol Hepatol (N Y). 2007 Feb;3(2):112-22. PMID: 21960820; PMCID: PMC3099351.

“What Causes SIBO? – Fiber” https://sibotesting.com/what-causes-sibo-fiber/

Nanayakkara WS, Skidmore PM, O’Brien L, Wilkinson TJ, Gearry RB. Efficacy of the low FODMAP diet for treating irritable bowel syndrome: the evidence to date. Clin Exp Gastroenterol. 2016 Jun 17;9:131-42. doi: 10.2147/CEG.S86798. PMID: 27382323; PMCID: PMC4918736.

Staudacher HM, Whelan K, Irving PM, Lomer MC. « Comparison of symptom response following advice for a diet low in fermentable carbohydrates (FODMAPs) versus standard dietary advice in patients with irritable bowel syndrome. » J Hum Nutr Diet. 2011 Oct;24(5):487–495. doi:10.1111/j.1365-277X.2011.01162.x. Epub 2011 May 25

 

Le “SIFO” … « Small Intestinal Fungal Overgrowth » est un acronyme qui signifie petite prolifération fongique intestinale. Cela se produit lorsqu’il y a une quantité excessive de champignons dans votre intestin grêle. Ce problème se développe surtout chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli (tuberculose, HIV+, traitement immuno-dépresseur …), souvent associé à la malnutrition et à la perte de poids ..

Le Candida albicans se trouve normalement en petites quantités dans votre bouche, sur votre peau et dans vos intestins. À de faibles niveaux, cela ne pose aucun problème. Mais, s’il n’est pas maîtrisé et se développe de manière incontrôlable, il peut provoquer une variété d’infections courantes, telles que les infections vaginales à levures et le muguet buccal . Et cela peut également perturber votre santé intestinale s’il y a une prolifération dans vos intestins.

Les symptômes de SIFO sont très similaires à d’autres conditions qui provoquent des symptômes gastro-intestinaux chroniques ou récurrents. Un MOU peut objectiver cette prolifération candidosique anormale.

Les médicaments antifongiques peuvent ne pas éliminer complètement ces symptômes gastro-intestinaux. Un petite étude Trusted Source a constaté que les personnes à qui l’on avait prescrit des médicaments antifongiques pour SIFO ont signalé une amélioration limitée.

Le régime alimentaire vise à éviter :

  • les céréales raffinées (comme le blé, le seigle, l’orge et l’épeautre)
  • fruits riches en sucre, comme les bananes, les mangues et les raisins
  • sucre, succédanés de sucre et boissons sucrées
  • certains produits laitiers, comme le fromage, le lait et la crème
  • huiles raffinées et la margarine
  • les charcuteries
  • caféine et alcool

Cependant, à l’heure actuelle, il n’y a pas beaucoup de preuves cliniques de l’efficacité de ce régime pour réduire les symptômes de SIFO.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.