Les syndromes “Bi”

Les syndromes “Bi” et “Tong”

Selon la MTC, le concept de douleur se divise en syndrome Bi et syndrome Tong. …

Le syndrome Bi est localisé au niveau de la peau, des muscles, des vaisseaux, des tendons, des os et des méridiens. Il est caractérisé par des contraintes externes sur des fragilités internes. L’idéogramme Bi signifie “blocage”. Les Bi, ou syndromes d’obstruction douloureuse, sont des syndromes cliniques fréquemment rencontrés en acupuncture. Ils sont la conséquence de l’obstruction des méridiens par l’association des “trois démons” (Vent-Froid-Humidité).

Au chapitre 43, le Su Wen dit : “Lorsque les trois Qi du Vent, du Froid et de l’Humidité s’associent, ils donnent un Bi. Lorsque le Qi du Vent prédomine, il en résulte le Bi Circulant ou Bi Erratique (Xing Bi). Lorsque le Qi du Froid prédomine, il entraîne le Bi Douloureux (Tong Bi). Lorsque le Qi de l’Humidité prédomine, il définit le Bi Fixe ou Bi de l’Humidité (Zhuo Bi)

L’ensemble des symptômes qui font suite à un blocage des mouvements de l’énergie (Qi) peuvent être considérées comme maladies de Bi. Une gorge douloureuse et enflée accompagnée d’une sensation de blocage respiratoire est dite “Bi de la gorge” (Hou Bi). Le blocage de Qi au thorax entraîne une douleur dite “Bi du thorax” (Xiong Bi). La difficulté à la déglutition accompagnée de vomissements est appelée “Bi des aliments” (Shi Bi), etc…

Qui dit “douleur + chaleur localisée” dit STAGNATION (zone rouge et gonflée)

  • brutalement = contrainte externe surtout
  • progressivement = fragilité interne

Le mécanisme de cette stagnation peut être :

  1. un obstacle … FROID en MTC = traumatisme, unilatéral ( / glaires (ex.: crachats) / mucosité = glaires sèches (ex.: lithiase) = douleur intense en “coup de couteau”
  2. une plénitude générale … HUMIDITE (gonflement, lourdeur), les articulations sont douloureuses, leurs mouvements limités
  3. du VENT (qui s’ajoute aux autres problèmes) : douleurs ERRATIQUES, suite d’efforts, d’émotions ou de changement de temps

Le traité “Miroir d’or de la médecine” (Yi Zong Jin Jian) classe les Bi selon le Vide et la Plénitude : “Le Bi Vide signifie que ce syndrome survient chez des malades dont le Sang et le Qi sont en Vide, le Bi Plénitude désigne les différents Bi des malades dont le Sang et le Qi sont en plénitude“.

Su Wen au chapitre 62 : “Régulariser les méridiens”, écrit :

  • Le Vide de Yang entraîne le Froid de l’extérieur / L’excès de Yang entraîne la Chaleur de l’extérieur
  • Le Vide de Yin entraîne la Chaleur de l’Intérieur et l’excès de Yin entraîne le Froid de l’Intérieur.

A vérifier par les modalités :

  • aggravé par le mouvement … tendino-musculaire du foie (Yang)
  • aggravé par la chaleur locale … Coeur (Sang) / amélioré par la chaleur locale = vide de Qi (Poumon) stagnation ++
  • amélioré par la pression locale … vide de Qi locale
  • soif ? … vide d’eau (Rein)

Les causes principales des Bi sont les suivantes:

  • Des horaires anarchiques au lever et au coucher et le surmenage qui blessent le Qi et le Sang, affaiblissent les méridiens et fragilisent les défenses de l’organisme. C’est à cette occasion que les Pervers externes pénètrent dans le corps.
  • Un habitat Froid ou humide, une activité professionnelle et toute circonstance exposant au Froid, au Vent et à l’Humidité sont des conditions favorables à la pénétration des Pervers Vent-Froid-Humidité dans l’organisme.
  • Un abus d’alcool, une alimentation trop riche ou insuffisante qui blessent le Qi de la Rate entraînant la production interne de Mucosités et d’Humidité qui circulent alors dans les méridiens.
  • Une alimentation excessive qui blesse le Jing et le Sang. Le Vide de Yin entraîne l’excès du Feu et le Sang n’arrive plus à nourrir les Tendons.
  • La stagnation des Sept Sentiments (la Colère, la Joie, le Choc émotionnel, les soucis, la Tristesse, l’Excès de Réflexion, la Peur), et la stase de Sang dans les méridiens.
  • Des hématomes ou une stagnation de Sang après traumatismes externes.

Tous ces phénomènes aboutissent à la même évolution pathogénique et entravent la circulation de Qi et de Sang dans les méridiens favorisant l’apparition de maladies de Bi.

 

Sur le plan thérapeutique :

Li Shicai, dans son livre “Lectures recommandées pour un médecin” (Yi Zong Bi Du), écrit : “Pour traiter un Bi Erratique, l’essentiel est de disperser le Vent en dissipant le Froid et en éliminant l’Humidité. Pour traiter le Vent, il convient dans un premier temps de traiter le Sang ; quand le Sang circule, le Vent se disperse. Il est toujours nécessaire d’ajouter des médications qui tonifient le Sang. Le traitement du Bi Douloureux consiste à dissiper le Froid (tonifier le Feu), en s’aidant d’une dispersion du Vent et d’un assèchement de l’Humidité (harmoniser la Rate)“.

Cinq Organes =      Foie                    Cœur                   Rate                Poumon             Rein

Point Shu (Terre)     3 F (Tai Chong)   7 C (Shen Men)   3 Rt (Tai Bai)   9 P (Tai Yuan)     3 Rn (Tai Xi)

Les techniques utilisées sont la tonification en cas de Vide des méridiens avec dépression, la moxibustion et la Chaleur dans la Stagnation Froide qui obstrue les méridiens, la puncture afin de faire circuler le Qi du méridien dans les zones contracturées et tendues, et la saignée des petits vaisseaux Luo le long de leur trajet, en présence de stagnation du Sang.

Ces points doivent être complétés par d’autres en vue d’un traitement étiologique. Voici quelques exemples:

• Chasser le Vent: 5 TR (Wai Guan), 4 GI (He Gu), 20 VB (Feng Chi) et 12 V (Feng Men).

• Expulser le Froid: 2 Rn (Ran Gu), 14 VG (Da Zhui) et 4 VC (Guan Yuan).

• Dessécher l’Humidité: 9 Rt (Yin Ling Quan), 36 E (Zu San Li) et 7 Rn (Fu Liu).

• Clarifier la Chaleur: 14 VG (Da Zhui), 4 GI (He Gu), 11 GI (Qu Chi) et 34 VB (Yang Ling Quan).

• Dissiper les Mucosités: 6 MC (Nei Guan) et 40 E (Feng Long)

 

Le syndrome Tong souvent de cause interne, se localise dans les Cinq Organes, les Six Entrailles et dans les Entrailles particulières (Cerveau, Moelle, Os, Vaisseaux, Vésicule biliaire et Utérus). Il est lié le plus souvent au Vide de Yin, de Yang, de Qi et de Sang avec perte de la fonction énergétique et production interne de stase de sang et de mucosités troubles.

  • de Yang … raideurs et frilosité (le yang mobilise et réchauffe)
  • d’énergie (Qi) … fatigue
  • de sang … anémie + douleur sourde, plus localisée (ex.: une joue rouge et l’autre blanche)
  • de Yin (fibrome, kyste, maigreur ou obésité …)
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.