Leptospermum scoparium

Leptospermum scoparium

Le Manuka, ou Leptospermum scoparium (myrtacée), qui pousse spontanément en Nouvelle-Zélande, présente des propriétés thérapeutiques connues depuis fort longtemps par les Maoris. Les feuilles et l’écorce sont traditionnellement utilisées contre :
→ la fièvre,
→ les problèmes urinaires,
→ la mammite,
→ le rhume,
→ la conjonctivite,
→ la constipation,
→ les plaies, coupures …

Mais plus que cela, l’huile essentielle de Manuka a surtout une action décapante sur les germes, levures et champignons internes comme externes : anti-fongique ultra puissant !

Si l’huile essentielle de Tea tree (autre myrtacée) est très efficace contre les germes pathogènes et les bactéries, celle de Manuka l’est jusqu’à vingt fois plus !

Elle contient notamment des composants actifs tout particulièrement intéressants pour lutter contre le candida albicans, parmi lesquels :
→ le caryophyllène, un sesquiterpène naturel hors du commun aux propriétés anti-inflammatoire, antivirale, antispasmodique, anti-douleur et anticolitique,
→ le géraniol, particulièrement bactéricide, fongicide, virucide et spasmolytique,
→ l’alpha-pinène, un monoterpène antiseptique,
→ le linalol, une molécule antalgique, anti-inflammatoire, sédative, anesthésique locale, antifongique et anti-bactérienne,
→ l’humulène, anti-inflammatoire,
→ ou encore le leptospermone, une molécule spécifique à l’huile essentielle de Manuka aux propriétés antibactériennes.

Ce qui signifie que mycoses et maladies fongiques comme la teigne ou le pied d’athlète n’auront aucune chance face à un tel traitement.

Elle permet d’éviter la surinfection tout en favorisant la cicatrisation en cas de :
→ plaie superficielle,
→ abcès,
→ ampoule,
→ herpès, zona
→ impétigo,
→ piqûre d’insecte,
→ escarre, ulcère variqueux,
→ brûlure et coup de soleil…Antiseptique et assainissante atmosphérique : diffusée régulièrement dans l’atmosphère, l’huile essentielle de Manuka offre une protection efficace contre les maladies hivernales les plus courantes, à savoir : bronchites, rhumes, toux …

Suave, doux et boisé, le parfum de l’huile essentielle de Manuka également appelé “Tea Trea de Nouvelle-Zélande”, favorise la confiance et rassérène.
On dit même qu’il irait jusqu’à dissiper le sentiment de découragement, les angoisses, les phobies et la dispersion mentale…
Cette particularité est probablement liée à sa capacité à stimuler la noradrénaline, un neurotransmetteur agissant sur les processus de stress et de performance.

Cependant attention, son utilisation par voie orale est à considérer avec parcimonie, il est par conséquent préférable de consulter un thérapeute avant d’en entamer une cure qui ne devra pas dépasser quelques jours.
Et, comme la plupart des huiles essentielles, l’huile essentielle de Manuka est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.