Les “ampoules”

Une ampoule, ou phlyctène, est une petite vésicule remplie de liquide (sérosité ou sang) qui se forme sous l’épiderme suite à un échauffement excessif de la peau. En général, son apparition est précédée d’une rougeur et d’une douleur localisées. Le liquide accumulé protège les tissus profonds de la peau contre les frottements en formant un petit coussin amortisseur.

Causes :

Les ampoules sont généralement dues à un frottement répété qui provoque un décollement de la partie superficielle de la peau (épiderme), celui d’une chaussure sur le talon par exemple. Elles peuvent aussi survenir après un coup de soleil, une brûlure, une allergie de contact ou une maladie (varicelle, zona, herpès, dyshidrose, par exemple).

Complications :

  1. Les ampoules sont très fréquentes, surtout aux pieds, à cause du frottement des chaussures. La plupart du temps, elles sont plus gênantes que graves.
  2. Douloureuses, les ampoules gênent les activités physiques.
  3. Lorsqu’elles sont ouvertes, la peau mise à vif est très sensible et doit être protégée des frottements et de l’infection. Elles peuvent alos s’infecter et entraîner une ulcération de la peau, voire une crevasse. Elles doivent être désinfectées comme des plaies.

Conduite à tenir :

  • Évitez de percer une ampoule, au risque de ralentir la guérison ou de favoriser une infection. Pour la protéger, recouvrez-la avec un pansement stérile après l’avoir nettoyée avec un antiseptique.
  • Si elle est déjà percée, n’enlevez pas la peau, elle fera office de pansement pendant la cicatrisation. Désinfectez-la et appliquez un pansement protecteur.
  • Si la chair est à vif, nettoyez la plaie à l’eau savonneuse, puis avec un antiseptique incolore. Vous pouvez la laisser sécher à l’air libre ou poser un pansement stérile, ou encore un pansement hydrocolloïde qui remplacera la peau tombée et facilitera la cicatrisation.
  • Enlevez le pansement pour dormir, afin d’accélérer le dessèchement de l’ampoule.
  • Plusieurs jours plus tard, il est possible d’enlever la peau séchée avec une paire de petits ciseaux désinfectés et d’appliquer une pommade cicatrisante sous un pansement.

Attention, les personnes qui souffrent de diabète, d’artérite des jambes ou qui sont immunodéprimées doivent consulter leur médecin en cas d’ampoule. Les risques d’infection sont alors plus importants et un traitement spécifique peut être nécessaire pour accélérer la cicatrisation et prévenir les complications.

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.