Les gaz rares

Print Friendly, PDF & Email

Les gaz rares

 

.

Les praticiens homéopathes de notre groupe connaissent bien la polarité (Coeur – SYCOSE) générale des gaz rares : HéliumNéonArgonKryptonXénon … Deux de ces gaz ont bénéficié récemment d’une pathogénésie par l’école écossaise d’homéopathie …

 

Hélium

Pathogénésie également réalisée par la “Dynamis school”, sous la direction de Jeremy SHERR. Diverses dilutions ont été utilisées : 12CH / 30 CH / 200 CH / 1M

Psyché : Désir d’être seul et de ne pas être dérangé

Froid et distant, il se coupe du monde, se cache derrière un livre, ferme portes et rideaux. Aversion à discuter, à être touché ou à tout autre contact social (irritable). Passe du temps à méditer ou à prier. Il vit dans son monde, détendu s’il n’est pas perturbé par des circonstances extérieures. Absence d’initiative, apathie jusqu’au sentiment de vulnérabilité et de dépression. Tendance obsessionnelle à la propreté. Vertiges de hauteur, peur de tomber.

.

Helium

 

Soma :

  • Sensation que la tête se sépare du corps
  • Sensation de flotter (Hydrogène), de légèreté (c’est un gaz léger) ou au contraire de pesanteur.
  • Agitation et énergie ou au contraire fatigue et aboulie
  • Frissons ou sensations de chaleur, de constriction (gorge) et de pression

Périodicité (hebdomadière, annuelle)

 

Néon

Le Néon, découvert en 1898 (signifie “nouveau”) est un “gaz rare”, ce qui signifie que sa couche périphérique d’électrons est saturée (8) : il ne réagit chimiquement avec rien, s’isole en restant même à l’état atomique ! Créé au sein des soleils, c’est le 3 ème élément le plus important de l’univers, après l’Hydrogène et l’Hélium). Il constitue 1/65 000 de l’atmosphère terrestre et possède trois isotopes naturels. C’est un gaz très utilisé (tubes éclairants, TV et lasers à gaz) pour la lumière qu’il irradie sous un courant haute tension.

Pathogénésie réalisée par la “Dynamis school”, sous la direction de Jeremy SHERR en 1997.

Psyché : Néo-réalité (clivage = psychose)

  • – somnolent, agité et confus, hallucinations, visions et rêves colorées
  • – anxiété constante et perte de contrôle : irritabilité, gaieté, tristesse et indifférence
  • – désorientation temporo-spatiale (Agaricus), sensation d’étrangeté
  • – oublieux, erreurs de mots, difficulté de concentration

Soma : Sécheresse (peau, muqueuses, nez, langue, selles …) et prurit cutané,céphalées aggravées par le bruit, mal de dents, flatulences douloureuses, extrémités froides.  

Cybernétique : Les autres gaz rares s’opposent aussi à l’Hydrogène qui est le remède du retour vers l’unité (idéal, pensée claire, personnalité accomplie, vertu – Shen).

Nous avons d’ailleurs, il y a quelques années, essayé les différents gaz rares dans certains états dépressifs chroniques, avec quelques succès, mais nous avons dû rapidement interrompre l’expérimentation devant les réactions induites, trop fortes. Ces remèdes présentent néanmoins un intérêt certain, car les psychoses (à évaluer en milieu spécialisé et sous contrôle des neuroleptiques) étaient jusqu’à présent en hors de portée des remèdes homéopathiques classiques.

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.