Les métaux végétabilisés

Print Friendly, PDF & Email

Les métaux végétabilisés

A noter, au sein des thérapeutiques proposées par l’école anthroposophique, la technique particulière de culture et de préparation des remèdes, comme les “métaux végétabilisés” (plantes enrichies en métaux par arrosage et compostage trois années durant), cueillette, dilution et dynamisation, obéissent à des règles strictes, destinées à potentialiser l’effet thérapeutique (sorte de dilution – dynamisation par les cycles végétaux) :

MManthropo

Polarité hépatique :

  • Chelidonium ferro cultum 3D … dépression de l’hystérique (manque de volonté et d’énergie), lithiase vésiculaire
  • Cichorium stanno culta 3D … hépatite virale, cholangiopathies, arthrose (contient Si et des amers)
  • Taraxacum stanno cultum 3D … cirrhose évoluée, indolent dépressif, eczéma, arthrose déformante
  • Urtica dioica ferro culta 3D …  idées fixes, douleurs, vitiligo, hypoTA ou anémie, RAA

Polarité rein/cœur :

  • Hypericum auro cultum 3D … congestif, dépression (PMD ?), troubles du rythme cardiaque
  • Primula auro culta 3D … patient dépressif suicidaire
  • Tabacum cupro cultum D3 … crampes, spasmes

Polarité rate/rein :

  • Bryophyllum argento cultum D3 …  suite de choc, hystérie, agitation, anxiété, nervosité, insomnie (en 1%)
  • Thuya occ. argento culta D3 … troubles de la croissance, blocage émonctoriel, dénutrition, infections ou inflammations chroniques (ex. : cystites), revitalisation des organismes amoindris

N.B. : l’Argent stimule le NS dans le métabolique et le vasculaire

 

 

Polarité poumon :

  • Bryophyllum mercurio cultum D3 …  phobique, spasmophile (variations d’humeur), constipation chronique
  • Nasturtium mercurio cultum D3 …  mélancolie, diarrhée ou colite, hémorragies, acné

Polarité rein :

  • Chamomilla cupro culta D3 … crampes, spasmes, convulsions, épilepsie, dysménorrhée, hyperthyroïdie (// à Spongia)
  • Melissa cupro culta D3 …  ménopause, stase veineuse (varices, acrocyanose, Raynaud), œdèmes, hydronéphrose, hypothyroïdie (frilosité)
  • Equisetum silicea cultum D3 … hypersensibilité des muqueuses (rhinite vasomotrice, rhume des foins), infection muqueuse ou rénale chronique.

On utilise plus rarement la thérapie au plomb :

  • Aconitum plumbo cultum D6 … TOC, schizophrénie, phase mélancolique, traitement d’attaque d’une thérapie par le plomb (n’est plus disponible !)
  • Cichorium plumbo cultum D6 …  schizophrénie, phase d’agitation

Posologie :

  • Per os = 7 à 10 gouttes, 3 fois par jour
  • En sous-cutané = 2 à 3 injections par semaine, en commençant par une dilution de 0,1%
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.