Les poux

Print Friendly, PDF & Email

LES POUX

.

Les poux sont la bête noire de la rentrée des classes. Qu’est-ce qu’un poux ? C’est un parasite du cuir chevelu, de 1-3 mm, de couleur jaune à brune, qui ressemble à une petite puce mais qui ne saute pas. Le poux se développe et se multiplie très efficacement à la température de 37 degrés. Un jeune poux est adulte au bout de 3 semaines. Le poux se nourrit exclusivement de sang, ce qui provoque irritation et démangeaisons. Chaque femelle pond environ quatre à dix œufs par jour. Les œufs de poux sont des “lentes”.

La lente vivante mesure 1 mm, de forme ovale, brune et luisante, elle est accrochée au cheveu, près de la racine. La lente libère un petit pou au bout d’environ 10 jours. Elle devient alors d’aspect blanchâtre, on la trouve collée à environ 1 cm de la racine du cheveu. A ce stade, les lentes pourraient être confondues avec des pellicules. La différence est que la lente adhère solidement aux cheveux. Pour le enlever il faut les décrocher avec les doigts, le peigne à poux ne suffit souvent pas.

Comment attrape-t-on des poux ? Par contact direct. Le pou est vif, même s’il ne saute pas, il se déplace vite. Lors de petites bagarres, en échangeant les oreillers, les bonnets et les casquettes, en dormant sur une surface contaminée, les poux changent d’hôtes.

Tandis que l’espèce “pediculus humanus” se contente d’habiter la chevelure humaine, d’autres espèces logent bien volontiers dans les pelages d’animaux comme :
→ les écureuils,
→ les loups et les chiens,
→ les gorilles,
→ les antilopes,
→ dans les plumes des oiseaux et bien d’autres.

Si les poux ne vivent qu’un mois, leur rythme de ponte est très intense (une femelle peut pondre jusqu’à 10 œufs par jour, soit 300 par mois), ce qui malgré leur petite taille, peut faire d’eux de redoutables prédateurs en l’absence de soins particuliers. Toutefois fort heureusement, le pou de cheveux est en tout cas, non transmetteur de maladies a contrario des tiques ou des puces.

Traiter les poux (NB. inutile de traiter “préventivement” !):

a. Produits organo-phosphorés: Lindane ( Elentol®, Aphtiria®, Scabecid®), Malathion (Prioderm®)
b. Pyréthrines et pyréthrinoïdes: (Marie-Rose suractivée ®, Parasidose®, Para spécial poux®, Sprégal®, Pyréflor®, Item antipoux®, Hégor anti poux®, Para plus®, Heldis®, Itax®, Nix®, Spray pax®) liste non exhaustive …
Formes galéniques diverses : lotions, gels, sprays, mousses et poudres, shampooings

Les shampoings anti-poux doivent être laissés en place au moins 15 minutes. Les lentes résistent bien souvent au shampoing, il faut les enlever avec les doigts, une à une. Refaire le shampoing plusieurs fois en l’espace de 10 jours pour attraper les bébés poux issus des lentes qui ont résisté au premier shampoing.

C. L’huile de Neem est un insecticide naturel aux effets redoutables sur un grand nombre de parasites, intoxiquant non seulement les poux, mais également les nymphes. Riche en azadirachtine, elle semble également ralentir le développement des lentes, qu’il faudra tout de même prendre soin d’enlever à la main par la suite.

d. Le vinaigre blanc offre lui aussi une bonne alternative, qu’il conviendra d’appliquer sur l’ensemble de la chevelure avant de poser un bonnet de bain sur la tête, et de le conserver au moins 2 heures avant de laver les cheveux.

e. En cas de résistance, il existe des produits à base d’huiles essentielles (exemples : de citron, de tea-tree, de lavande officinale, de romarin cinéole et de géranium rosat, qui sont toutes antiseptiques et anti-infectieuses).

f. Pour les bébés ou les petits enfants, on se contentera de mélanger :

  • 5ml d’huile de coco
  • 5ml d’huile de neem
  • 1 goutte d’HE de Lavandin  …  Suite à ce masque capillaire qu’il conviendra de laisser posé au moins 30 minutes, de préférence avec un bonnet de bain ou un équivalent par-dessus, on lavera les cheveux, puis on passera de toute façon le peigne à poux.

g. Le remède souverain, le plus accessible, le moins onéreux, et se payant pourtant le luxe d’être probablement le plus radical, c’est l’argile verte. Elle étouffe les poux en obstruant les orifices leur permettant de respirer. Son utilisation est fort simple, il suffit de mélanger une bonne quantité d’argile avec de l’eau pure afin d’obtenir une pâte qui ne coule pas lorsqu’on l’applique. On badigeonne ensuite intégralement le cuir chevelu et les cheveux, on recouvre d’un film alimentaire et on laisse agir environ une heure avant de laver les cheveux, et de passer l’indispensable peigne à poux.

h. La diméticone est une huile de silicone qui tue les poux par une action physique, et non chimique. Elle les enrobe d’un film qui bouche leurs canaux excréteurs. Elle est incolore et inodore. Elle a montré son efficacité dans plusieurs études et semble bien tolérée. Les résistances au produit sont peu probables. Elle est contenue dans différents produits, sous forme de solution en flacon ou en spray, à appliquer sur la chevelure. L’utilisation de la diméticone nécessite une précaution : les cheveux doivent être éloignés de toute flamme ou de toute source de chaleur intense pendant l’application et jusqu’au rinçage.

L’utilisation d’un “peigne antipoux” est recommandée. Préférez un peigne en métal à dents fines et serrées plutôt que les petits peignes en plastique peu solides. Il faut peigner soigneusement et longuement (30 minutes) les cheveux mouillés, 3 fois puis 2 fois par jour, en allant du cuir chevelu à l’extrémité du cheveu. Ce traitement peut être prolongé durant 3 semaines. Utilisé seul, le peigne antipoux est efficace dans 50 % des cas.

Traiter l’environnement pour éviter une re-contamination :
· Mettre les peluches dans un sac en plastic étanche et les exposer au froid : en hiver dehors, sinon, dans le congélateur.
· Contrôler toute la famille plusieurs fois les 10 jours suivants !
· Laver tous les habits, y compris les manteaux et jaquettes, bonnets et casquettes
· Laver les taies d’oreiller et de duvet.
· Attention aux sièges d’enfant et appuie-tête, dans la voiture.
· Shampoing préventif et répulsif à l’écorce de Bouleau de Rausch, pour les non-infestés de la famille
· Les animaux domestiques n’attrapent pas les poux humains … heureusement !

Et si c’est une colonie entière de poux résistants qui a infesté votre maison, soyez sans crainte, il vous est tout à fait possible d’utiliser à tour de rôle les différentes méthodes que nous venons de voir, pour traiter toute la famille, tout en vous en prémunissant efficacement avec les huiles essentielles.

Les démangeaisons dues aux poux peuvent persister plusieurs jours après l’application du traitement anti-poux : cela ne signifie pas nécessairement que celui-ci n’a pas fonctionné. Assurez-vous plutôt de la disparition des poux et des lentes dans la chevelure. L’efficacité du traitement doit être évaluée le lendemain de l’application puis après 7 jours. Un échec du traitement peut être du au mauvais respect des conditions d’application ou à une réinfestation (si les mesures complémentaires, telles que le lavage des draps et des vêtements, n’ont pas bien été suivies). Si un traitement bien suivi n’est pas suffisamment efficace, il faut envisager un traitement avec une autre classe de produit.

Bibliographie :

  • Pédiculoses, Vidal Recos, 01/2019
  • Poux, ameli.fr, 12/2018
  • Les produits anti-poux sont-ils efficaces ?, Ouest-france, 11/2016
  • Guide de l’automédication, Vidal, 2010
  • Guide des enfants en bonne santé, Vidal, 2006

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.