Les Yaourts

La vérité sur les yaourts au bifidus

Les petits pots verts de Danone, vous vous en souvenez ? Qu’est-ce qu’on nous a bassiné avec ça à la télé ! Du bifidus actif par-ci, du bifidus actif par-là… C’est bien simple, on ne pouvait plus zapper les chaînes sans tomber sur leur publicité.

« Actif à l’intérieur, et ça se voit à l’extérieur » qu’ils disaient !

Mouais… On n’allait pas non plus leur remettre le prix Nobel de médecine. Néanmoins, les publicistes de Danone avaient mis le doigt sur une chose intéressante : les probiotiques. Du Grec pro (pour) et bio (vie), probiotique signifie littéralement « pour la vie ».

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit les probiotiques comme « des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont consommés en quantités adéquates, produisent un bénéfice pour la santé de l’hôte ». En effet, de nombreuses études ont montré que les probiotiques peuvent agir positivement sur les muqueuses intestinales. Ils renforceraient le microbiote et freineraient la prolifération des micro-organismes pathogènes.

Mais il y a une partie de la définition très importante et que les publicistes de Danone ont « oublié » de vous dire… Pour avoir ne serait-ce qu’une petite amélioration de votre flore intestinale, vous devriez ingurgiter des yaourts par palettes entières. Pour vérifier la promesse de certains yaourts, un test a été mené dans un laboratoire suisse en 2017 (https://www.rts.ch/info/sciences-tech/8340749-cinq-marques-de-yoghourts-probiotiques-testees-inefficaces-pour-la-digestion.html). Des scientifiques ont analysé cinq marques de yaourts contenant des probiotiques et qui promettaient des bienfaits sur la flore intestinale. Sur les étiquettes figuraient des promesses telles que « favorise la digestion » ou encore « réduit les ballonnements »

Or après analyse, les scientifiques ont montré que ces yaourts n’avaient AUCUN effet sur la flore intestinale. La raison : 99,9% des germes probiotiques (bifidus et lactobacillus) sont détruits par les sucs gastriques de l’estomac. Ils ne parviennent donc pas « vivants » dans l’intestin, là où ils sont censés coloniser la flore bactérienne. Cela veut dire que pour recevoir la quantité de probiotiques vivants annoncée par la marque, vous devriez manger (non pas un) mais 10’000 yaourts par jour !!

Alors, devriez-vous vous tourner vers les compléments alimentaires enrichis en probiotiques ? Pas forcément : on retrouve des probiotiques naturellement dans les aliments fermentés (à condition de les manger crus) : kéfir, choucroute, kimchi, olives, miso, tempeh, tamari… N’hésitez donc pas à les ajouter régulièrement à vos plats. Vos intestins vous remercieront.

D’après un article de Florent Cavaler.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.