Linum usitatissimum

Print Friendly, PDF & Email

alt   LINUM USITATISSIMUM 

Plante annuelle de la famille des Linacées, cultivée principalement pour ses fibres et pour ses graines oléagineuses. Il a deux sortes de fleurs pour qu’une fécondation directe soit impossible :

  1. les unes ont des pistils surmontés d’une « antenne à pollen », alors que leurs étamines sont au contraire très courtes,
  2. les autres fleurs ont un pistil à antenne courte.

Seules les fleurs de type opposés peuvent se polliniser. 

NOM FRANÇAIS : Lin cultivé (Ang.: Flax / All.: Flachs / Esp.: Lino) 

PRINCIPES ACTIFS des semences : 30 % d’huile grasse insaturée (Oméga 3 ALA), mucilages, glucosides cyanogénétiques.

NB1. Les omega 3 presents dand l’huile de lin sont sous forme de ALA, alors que ce dont le corps a besoin c’est DHA. Or, la conversion depuis ALA vers DHA est extrêmement faible, et plus l’ingestion de ALA est importante, plus le taux de conversion diminue. Donc éviter l’huile de lin (malgré le protocole budwig) ! : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/19269799/

NB2. Chez des patients hémodialysés, des troubles du calcium et du phosphore peuvent être à l’origine de complications. Ils sont directement liés au mauvais fonctionnement des reins et sont partiellement corrigés par la dialyse. Ils provoquent également l’atrophie des glandes parathyroïdes et la production excessive d’hormone parathyroïdienne qui va puiser le calcium directement dans les os et les fragiliser. Le calcium et le phosphore en excès vont alors se fixer dans différents tissus de l’organisme. Ils vont ainsi former des dépôts phosphocalciques en particulier dans la paroi des vaisseaux sanguins. Celle-ci se rigidifie alors entraînant une résistance à la circulation du sang.

De surcroit, une inflammation est également présente chez les patients hémodialysés avec des effets néfastes sur le renouvellement osseux.  L’inflammation induit en effet la différentiation et l’activation des ostéoclastes, les cellules responsables de la résorption osseuse. Des études ont montré que, chez ces patients, les acides gras oméga-3 peuvent diminuer l’inflammation et, par suite, la résorption osseuse. Une étude a été définie pour évaluer les effets de l’huile de graines de lin, une source abondante d’acide alpha-linolénique, sur les marqueurs sériques de la formation et de la résorption osseuse chez des patients hémodialysés.

Trente-quatre sujets hémodialysés ont été enrôlés dans cette étude randomisée, en double aveugle et contrôlée contre placebo. Pendant huit semaines, ils ont pris quotidiennement 6 grammes d’huile de graines de lin ou un placebo. Avant et à la fin de l’étude, des échantillons de sang ont été prélevés. Les résultats montrent une baisse de 17 % des concentrations sériques du N-télopeptide, un marqueur de la résorption osseuse. Par ailleurs, il n’y a pas avait pas de différence significative entre les deux groupes concernant les concentrations sériques du calcium, du phosphore et de l’hormone parathyroïdienne. Cela indique que c’est bien la consommation d’huile de graines de lin qui est à l’origine de la baisse de ce marqueur de la résorption osseuse.

Ref. Mirfatahi M et al. “Effects of flaxseed oil on serum bone turnover markers in hemodialysis patients. A randomized controlled trial”. Iranian Journal of kidney diseases, 2018 ; 12 (4) : 215-222.

NB3. Au cours du cancer de l’ovaire de la poule (seul animal à présenter spontanément des cancers de l’ovaire), des chercheurs américains (Gynecologic Oncology, mai 2010) ont présenté une étude montrant qu’un régime enrichi en graines de lin (riche en oméga 3) améliore significativement la survie des poules.

INDICATIONS classiques : effet laxatif mécanique, eczéma 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Calcium (Kollitsch p. 121). Troubles urinaires et irritation respiratoire (toux avec dyspnée)

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.