Manganum

MANGANUM

” Le grabataire ”

Métal brillant, dur et cassant, proche du Fer. Il catalyse l’action de nombreux enzymes intervenant dans le métabolisme des sucres, du cholestérol, de la leucopoïèse et de la coagulation du sang.

 

Problématique :   Les oxydations sont limitées = accumulation des déchets => visage maladif (au teint pâle et cireux) sur anémie / goutte / dermatose / rhumatisme chronique, puis problème dégénératif neuromusculaire.

 

Psyché :                    L’inquiet, agité et déprimé

Etat d’appréhension : il marche de-ci, de-là et plus il marche, plus il devient anxieux et irritable, il ne peut réfléchir … dès qu’il s’allonge, il se sent mieux !

 

Soma :          1 / insuffisance hépato-digestive

Céphalées “en casque”, gastralgies (> en se pliant en deux), calculs biliaires, gaz, alternance de diarrhée et de constipation.

2 / congestion et écoulements ORL et peau

– yeux         catarrhe et suppuration, paupières gonflées et agglutinées …

– oreilles      otorrhée, otalgies, acouphènes, surdité par temps humide …

laryngite toussote sans arrêt et énerve tout le monde (Argentum, Silicea …)

éruptions chroniques, vésiculaires (eczéma) ou infiltrantes (psoriasis) qui ont tendance à s’ouvrir, à saigner ou se surinfecter.

3 / atteinte des “entrailles curieuses” du rein :

a/ anémie et asthénie (Ferrum), prolapsus utérin (relâchement tendino-musculaire), prolapsus du rectum.

b/ arthralgies : douleurs vertébrales généralisées par rhumatisme abarticulaire (périarthrites, lombalgies) ou polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite.

c / atteinte neurologique : paralysie ascendante (Conium) ou/et amyotrophie (SEP, SLA, myopathie …)

 

Modalités :                   < le froid, l’humidité, la nuit              > allongé +++

 

Cybernétique :    Manganum va s’imposer au stade lésionnel (Yin) de tous les remèdes psoriques. Il décompensera en aigu vers des végétaux aux effets acétyl-cholinergiques (sécheresse) tels que :

Gelsemium                  le trac, les tremblements et le relâchement musculaire

Curare               la paralysie musculaire avec diminution des réflexes

Jaborandi           l’hyper vagotonie : larmoiement, hyper salivation, sueurs

Physostigma       parésie des oculomoteurs, spasmes des paupières

Nuphar luteum   l’impuissance avec absence de désir et spermatorrhée.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.