Nepeta cataria

alt   NEPETA CATARIA 

Labiée vivace, de 0,30 à 1m, à feuilles dentées. Fleurs blanches ou lilas nombreuses, floraison de juin à septembre. La Cataire produit des effets exceptionnels sur les chats, L’herbe aux chats est originaire d’Europe et d’Asie. Elle est si commune qu’elle est souvent considérée comme une mauvaise herbe. Au Moyen Age, elle était utilisée pour traiter l’énervement, les rhumes, les fièvres et guérir les “vapeurs”. Elle était aussi prescrite pour soulager la digestion ou lors de coliques chez le nourrisson. On l’utilisait également comme stimulant utérin pour faciliter les accouchements ou pour déclencher les menstruations. Elle tient son nom de sa propriété à créer un état euphorique chez de nombreux félins, y compris les grands fauves. Avant la découverte du thé, les Anglais buvaient des infusions de cataire.

NOM FRANÇAIS : Cataire, la “Menthe des chats” (Ang.: Wild catmint, catnipcatswort / All.: Echte Katzenminze /Esp.: Menta de gato / italien : Erba da gatta) 

PRINCIPES ACTIFS : L’huile extraite de la cataire contient de la nepetalactone qui est extrêmement efficace contre les moustiques, ainsi que du menthol. Ce terpène est connu pour le déclenchement supposé des phéromones sexuelles dans le cerveau du chat, ce qui est d’ailleurs à l’origine de son nom d’herbe à chat. D’autres félins comme le tigre y sont aussi sensibles ! Contient aussi des Tanins, flavonoïdes et acides phénoliques. 

INDICATIONS : dépurative et antispasmodique (anciennement cultivée à but médicinal), elle est actuellement proposée par certains comme traitement adjuvant de chimiothérapie. Favorise la digestion et l’expulsion des gaz. Prévention des fausses couches, naissances prématurées et nausées matinales. Analgésique légèrement narcotique. Anti-infectieuse vis-à-vis de certaines bactéries. Antioxydante.

Différentes formes et préparations :

  • En infusion chaude : pour le traitement des rhumes, des grippes et des fièvres, mais aussi pour faciliter la digestion, lutter contre les flatulences, diarrhées, coliques. Toujours en infusion, elle est un décontractant, un sédatif et un antispasmodique permettant de lutter contre l’insomnie, le stress, les crampes. Il convient de mettre une cuillerée à café de fleurs séchées ou deux cuillerées de la partie fraîche de la cataire dans deux décilitres d’eau bouillante. Après avoir laissé infuser de cinq à dix minutes, retirer les plantes et boire d’une à quatre tasses par jour, plutôt entre les repas. L’infusion peut être consommée par les enfants.
  • En teinture : de 10 à 15 gouttes de teinture dans un verre d’eau ou dans un jus de fruit, de une à quatre fois par jour. La teinture peut être consommée par les enfants, à un dosage d’une goutte par année d’âge.
  • Huile essentielle : une à deux gouttes mélangées avec du miel jusqu’à trois fois par jour. On réserve l’huile essentielle aux adultes.
  • En applications locales : pour lutter contre les douleurs dues aux rhumatismes et à l’arthrite.

HOMEOPATHIE diathésique : groupe du Sodium (Kollitsch p. 45). Insomnie avec aménorrhée et troubles digestifs 

PSYCHE (B. Vial) : « A coupé les ponts pour s’affirmer : tu n’as plus qu’à te taire ! »

EFFET BIOLOGIQUE (BNS) :

  1. Baisse les paramètres : Alpha 2 précipitines / Ammonium / Calcarea
  2. Augmente les paramètres : Albumines / Sulfur / Manganum

   lors de notre séminaire de botanique …

Sources :

200 plantes qui vous veulent du bien
De Carole Minker
Editions Larousse 2013
448 pages

Guide de la phytothérapie
Du Dr Jörg Grûnwald et Christof Jancke
Editions Marabout 2004
416 pages

Petit Larousse des plantes médicinales
De Gérard Debuigne et François Couplan
Editions Larousse 2009
383 pages

Du bon usage des plantes qui soignent
De Jacques Fleurentin
Editions Ouest-France 2013
384 pages

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.