Persea gratissima

Persea gratissima

L’avocatier (Persea americana) est une espèce d’arbres fruitiers de la famille des Lauracées, originaire d’Amérique centrale. Il est notamment cultivé pour ses fruits, les avocats, riches en lipides.

La lutéine et la zéaxanthine sont deux caroténoïdes alimentaires qui traversent la barrière hémato-encéphalique et s’accumulent principalement dans la région maculaire de la rétine où ils constituent ce que l’on appelle le pigment maculaire. Celui-ci joue un rôle dans la santé et la fonction visuelles notamment par sa capacité à filtrer la lumière bleue ainsi que par ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

La lutéine et la zéaxanthine ont également été reliées au fonctionnement de la cognition chez de jeunes adultes comme chez des personnes âgées. La consommation quotidienne d’avocats augmenterait le niveau de lutéine dans le sang et améliore la mémoire !

Les avocats constituent une source de lutéine particulièrement biodisponible, c’est-à-dire absorbable par l’organisme. Une alimentation enrichie en avocats améliore le profil des lipoprotéines avec une augmentation des HDL (bonnes graisses) et une diminution des LDL. Or la lutéine est transportée dans la circulation sanguine principalement par les HDL.

Une étude[1] a été conçue pour comparer les effets de la consommation d’avocats avec celle de pommes de terre ou de pois chiches sur la cognition de personnes âgées.

Quarante-huit sujets, hommes et femmes, non-fumeurs et en bonne santé, ont été enrôlés dans cette étude randomisée et contrôlée. Pendant six mois, ils ont consommé quotidiennement un avocat, qui apportait 0,5 mg de lutéine, une pomme de terre ou une tasse de pois chiches. Le taux sérique de lutéine, la densité du pigment maculaire et la cognition ont été évalués au début de l’étude puis à trois et six mois.

Les résultats montrent au bout de six mois que la consommation d’un avocat par jour a augmenté de 25 % le taux sérique de lutéine en même temps que celui de HDL par rapport aux concentrations de départ. La densité du pigment maculaire a également été renforcée. La densité du pigment maculaire est aussi un biomarqueur du contenu en lutéine des tissus cérébraux. La fonction cognitive a également été améliorée.

Les résultats obtenus malgré la faible teneur en lutéine des avocats (0,5 mg) s’expliquent par le fait que ce fruit est riche en lipides qui augmentent la biodisponibilité de la lutéine.

Une des faiblesses de cette étude est l’absence de comparaison de l’effet de avocat avec celui d’autres aliments à plus forte teneur en lutéine comme des légumes à feuilles vertes tels les épinards.

[1] Tammy M et al., Avocado consumption increases macular pigment density in older adults : A randomized controlled study. Nutrients 2017 August 23 ; 9(9)
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.