Pesanteur pelvienne

 Le “bearing-down

Le “bearing-down” ou pesanteur pelvienne, est une impression de “poids” des organes génitaux qui pèsent sur le périnée. C’est une gêne calmée lorsque la malade croise les jambes. 

Ce symptôme est le plus souvent lié à un « vide de sang du foie » (organe qui gère le tendino-musculaire et le système porte) à différencier, par l’échographie, d’une ptose utérine et/ou rétroversion vraie ? 

StannProlapsus

L’homéopathie, agissant spécifiquement sur les causes de ce symptôme génant, va permettre de corriger l’ensemble des dysfonctions qui y sont rattachées …

Les “dépressives” :

  • Sepia … avec douleurs sacro-iliaques et hypoménorrhée
  • ou Helonias (mg) … mélancolique améliorée par la distraction (conflit conscient/sub-conscient)
  • ou Mel cum sale (mg) … prolapsus et métrite
  • plus grave : Natrum carbonicum … congestive, intolérante à la chaleur.

Les “excitées” :

  • Actaea racemosa (s) … spasmes et contractures, sur fond de loquacité en “coq à l’âne”
  • Lilium tigrinum (mg) … agitation et contractures, douleurs ovariennes gauches, > par le port d’un soutient abdominal
  • Murex (mg) … excitation sexuelle + mastodynie (caillots des règles).

Les prolapsus vrais : Caulophyllum (mg) / Platina (au) / Stannum

Les “épuisées” : Carbo vegetalis (avec hypoxie, constipation flatulente) / Muriaticum acid. (“feu pervers” : avec ulcus digestif, prostration …)

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.