Sambucus nigra

Sambucus nigra
Le Grand Sureau ou Sureau noir est une espèce d’arbustes à croissance rapide. Il est présent en Europe, en Asie de l’Ouest et en Afrique du Nord
Rassemblées en forme de corymbe ou « pomme d’arrosoir », les petites fleurs de sureau sont d’un blanc crème lumineux. Fraîches ou séchées, leur parfum puissant leur a valu le surnom de « vanille du pauvre ».

En plus d’êtres délicieuses, les baies de sureau sont très riches en vitamines A, B6, C et en fer. Mais le plus remarquable de ce petit fruit, c’est qu’il contient une quantité importante de polyphénols. Ces puissants composés antioxydants naturels sont reconnus pour la prévention de certaines maladies comme le cancer, les maladies inflammatoires, cardio-vasculaires et neuro-dégénératives en plus de stimuler le système immunitaire.

Les anthocyanes sont des pigments bleu-violacé que l’on retrouve dans les fruits, légumes et feuilles. Ils sont parmi les plus puissants dans le règne végétal. Des études révèlent que ces molécules ont la capacité de contrecarrer l’effet dommageable des radicaux libres et permettent de diminuer les risques d’apparition de plusieurs maladies.

On l’appréciera tout particulièrement pour ses vertus :

  → diaphoréique,
  → antivirale,
  → anti-allergique,
  → anti-histaminique,
  → anti-inflammatoire,

  → et diurétique.

Très riche en potassium, quercétine et rutine, elle s’avérera donc utile en cas :

  → de rhume, grippe et autres épidémies hivernales,
  → de crises d’allergie saisonnière,
  → de rhumatismes,
  → de troubles veineux,
  → ou de surcharge en toxines…

Recette du « Champagne des fées » :

Ingrédients :

◦ 150 grammes de sucre complet

◦ 1 citron

◦ 2 litres d’eau pure

◦ une dizaine de raisins secs

◦ les fleurs de 8 ombelles de sureau

Préparation :

Déposer dans un bocal, en verre ou en gré, le sucre avec les raisins, puis le citron coupé en morceaux et les fleurs de sureau dont vous aurez soigneusement enlevé les tiges. Verser l’eau par-dessus et bien mélanger.

Placer sur le bocal un tissu propre que vous maintiendrez à l’aide d’un élastique, et le garder à la lumière du soleil si possible, pendant 4 à 5 jours.
Prenez tout de même soin de rentrer le bocal la nuit afin d’éviter des différences de température trop importantes. Et il faudra penser à mélanger une fois par jour.
Lorsque les raisins remontent comme par enchantement à la surface de votre préparation, cela signifie qu’il est temps de filtrer.
Filtrer donc à l’aide d’une passoire très fine, et embouteiller dans des bouteilles en verre, à fermeture mécanique de préférence (type limonade).
Pour laisser s’opérer le processus de fermentation il convient de conserver votre futur « Champagne » pendant au moins 10 jours, avant de pouvoir le déguster bien frais.
Au-delà de 10 jours, il développera une teneur naturelle en alcool, faible certes, mais nettement présente.
Et, en plus de pouvoir en faire du « Champagne », il est aussi tout à fait possible, et même recommandé, de profiter des multiples bienfaits de la fleur de sureau… en infusion.
Cela étant dit, toutes les raisons sont bonnes pour ajouter allègrement des fleurs de sureau dans vos salades, beignets, comme dans la pâte à crêpes ou les muffins, dans votre citron pressé ou tout simplement avec un peu de compote de fruits frais.

SAMBUCUS NIGRA essence spagyrique : Efface les anciens programmes, nous fait retrouver notre libre arbitre. Neutralité, autonomie associée à une prise de conscience. Nous protège de toutes les influences physiques, psychiques et énergétiques. Action sur 4ème chakra, résultat sur le 5ème chakra, Cœur > Thymus > communication, parole. Favorise la pensée et le raisonnement, aide à résoudre ses problèmes, à trouver sa voie.

alt

Attention !

Il existe en trois espèces de sureaux :

  • Sambucus nigra, le sureau noir, l’espèce la plus répandue en Europe dont les baies noires sont comestibles.
  • Sambucus racemosa, sous-espèce eurasienne, appelé aussi sureau rouge, sureau des montagnes ou sureau à grappes aux baies rouges toxiques lorsque crues.
  • Sambucus ebulus, le sureau hièble, un sureau herbacé rhizomateux retrouvé dans les régions les plus froides de l’Europe de l’ouest et dont les baies noires sont toxiques !
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.