Stramonium

Print Friendly, PDF & Email

alt   Stramonium

Petit arbre américain des sols arides, dont le tronc reste mou, simulant un grand entonnoir feuillu posé sur sa pointe. Les fleurs se redressent et s’ouvrent le soir, se referment et se penchent le matin. Le fruit est une sphère couverte d’aiguillons qui s’ouvre pour libérer des graines noirâtres.

Cette solanacée hallucinogène originaire d’Amérique latine, est utilisée par les sorciers mexicains et durant les rites vaudous. Sa composition est voisine de celle de la Belladonne (scopolamine et alcaloïdes). C’est une plante pouvant dépasser un mètre, bien acclimatée en Europe, d’odeur désagréable, aux grandes fleurs blanches en forme de tube. Les fruits épineux ont la taille d’un oeuf de poule et renferment de nombreuses graines noires.

Les feuilles ont été utilisées comme remède anti-asthmatique. L’intoxication déchaine la volonté : le sujet commet des actes qui n’ont pas de sens et s’y obstine de façon maniaque, sa conscience est submergée d’hallucinations et d’images érotiques. Sa pathogénésie confirme l’aspect “d’enfant sauvage”:

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Calcium (Kollitsch p. 127) : 

Causalité : Tension extrême avec fantasmes terrifiants, excitation psychomotrice d’allure violente, avec indifférence totale aux circonstances (inconscient de la présence d’autrui), pour masquer la culpabilité et/ou la peur.

Psyché : ” La crise maniaque “

Logorrhée intarissable (traduisant une hyperexcitation qui n’a plus de frein ?) : bavardage joyeux, fou, incohérent avec les yeux ouverts, tendance à jurer… Craint l’obscurité et la solitude (Radium brom.), a surtout des hallucinations dans le noir, mais aussi aggravé par une lumière brillante (cf. la mydriase des solanées). Hallucinations en crises : il voit des animaux, des fantômes … Terreurs nocturnes (Borax, Kalium brom.), mais aussi peur des tunnels, peur des chiens, hydrophobie (soif vive avec aversion pour les liquides).

L’enfant : Terreurs nocturnes et somnambulisme jusqu’au délire terrifié. Très agité (ne peut rester en place), courant et circulant partout. Il détruit tout ce qu’il touche (Chamomilla), il cherche à frapper ou à mordre, jusqu’à être agressif envers lui-même !

Soma : Excitabilité + insensibilité + délire loquace.

  • Agitation et spasmes : tics de la face, strabisme, dysphagie spasmodique, chorée, convulsions à la vue d’objets brillants +++ .
  • Insensibilité à la douleur … ce qui peut conduire à l’automutilation : il peut se cogner, se brûler, se blesser et ne manifester aucune souffrance !
  • Céphalée congestive battante avec mydriase : y songer dans la fièvre avec anurie et les affections méningées (ex.: encéphalite suite de vaccin rougeole).

Modalités : aggravé par la solitude (peurs), l’obscurité et les objets brillants

Toxicité : toute la plante est toxique. Les graines, en particulier, peuvent provoquer des empoisonnements chez les enfants

alt   

DATURA STRAMONIUM (essence spagyrique): Frontière entre le rêve et l’illusion; entre le rêve et la réalisation: de l’autre côté du miroir. Quête de notre Graal intérieur, découverte de nous-mêmes. Bouée de sauvetage qui comble le manque quand le monde s’écroule autour de nous. Guide, tremplin, passage pour s’ajuster aux fréquences vibratoires de la Terre de demain. Energie d’expansion et de collaboration corps-âme-esprit. Représente le jour d’après et les conséquences sur le long terme. “Alice aux pays des merveilles”.

 
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.