Le syndrome de Guillain-Barré

Le syndrome de Guillain-Barré

Polyradiculonévrite inflammatoire, avec paralysie progressive et disparition des réflexes, induit par une virose (CMV, EBV, Oreillons, grippe, etc …), une vaccination ou une désensibilisation allergique …, d’évolution totalement réversible en 3 à 8 semaines.

Cas clinique 1 : Shane Morgan, sa femme et son bébé avaient prévu d’accueillir leurs neveux pour Noël. En prévision, ils avaient décidé de se faire vacciner contre la grippe, mesure fortement recommandée par les Autorités de Santé. Et c’est la tragédie ! Shane fait une grave complication : un syndrome de Guillain-Barré (SGB), qui entraîne une paralysie totale :

Il ne voit plus, n’entend plus, ne parle plus et ne respire plus sans assistance artificielle. Sa femme raconte :

« Les symptômes ont commencé à se manifester au bout de 36 heures. Après quelques jours, il ne pouvait plus bouger ses bras ni ses jambes. Je l’ai emmené d’urgence à l’hôpital, où il a passé 4 jours en soins intensifs. Ses muscles ont continué à s’affaiblir. Bientôt, il ne pouvait plus parler ni manger seul, son œil gauche a cessé de fonctionner. »

Normalement, Shane devrait s’en sortir. Il est jeune, robuste, et il était en parfaite santé avant la vaccination. Il pourrait, dans six à huit mois, être à nouveau sur pied, avec de la rééducation.

Un accident rare …

Le syndrome de Guillain-Barré est une maladie auto-immune, où le système immunitaire attaque les cellules nerveuses. C’est une maladie rare qui entraîne la mort par arrêt cardiaque dans 5 % des cas et des séquelles définitives dans 10 % des cas. Elle est liée en général à une infection, à un acte médical (vaccination ou chirurgie) ou à un événement stressant

Traitement de phase aiguë à choisir selon le “remède de fond” du patient :

Platina (au)            —> Ledum palustre (al)
Silicea                    —> Hypericum (hg)
Phosphorus           —> Mezereum (hg)
Kalium carbonicum —> Kalmia latifolia

 

Cas clinique 2 : Ci-dessous BNS24 d’un enfant de 4 ans, ayant développé un syndrome de Guillain-Barré, suite à un épisode grippal (H1N1). Le profil est très perturbé, d’aspect immun (hyper bêta + Gamma). Les plantes et sels proposées (ici ULMUS CAMPESTRIS 1 DH) permettront d’accompagner la phase de récupération par restitution rapide de l’équilibre immunitaire.

Si vous souhaitez réaliser un BNS12 ou 24, cliquez sur ce lien : www.mybiobox.com

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.